Liens commerciaux

0
Environ deux cents femmes et jeunes sont descendues dans la rue, le mercredi 4 juillet dernier, pour protester contre les multiples cas de viol enregistrés dans la capitale du cuivre. A ce jour, une quarantaine de viols ont été enregistrés à la suite du cambriolage survenu principalement dans des résidences privées. La société civile de la ville de Lubumbashi a répertorié plus de 150 cas de cambriolage dans la période allant de janvier à juillet de l’année en cours.

Le siège du Cadre de concertation de la société civile a servi de point de départ aux manifestantes. De là, silencieuses, elles se sont rendus jusqu’au cabinet du gouverneur de province. Seuls, les messages inscrits sur les calicots traduisaient leur colère. "Non au viol des femmes et jeunes filles", "On exige le respect de la femme", "Non à l’impunité des violeurs armés", "Non à la destruction de la femme et de la jeune fille… ", rapporte radio Okapi.

RECOMMANDATIONS
Arrivées à leur point de chute, la porte-parole du groupe, Clémentine Mbuyi, a lu le mémorandum devant le vice-gouverneur.Quelques recommandations en sont sorties : "Redynamiser les mécanismes de détection des bandits armés qui sont au sein de la police, faire un bon suivi des policiers qui font les patrouilles, inciter et accompagner la justice à mener des enquêtes et punir les auteurs desdits actes ".
Le vice-gouverneur du Haut-Katanga, Kalenga Mambepa, qui a reçu les manifestantes, reconnait que la situation est inquiétante et promet de renforcer les mesures de sécurité.
Le vice-gouverneur dit partager la douleur de la femme de Lubumbashi. Il a promis de redoubler d’efforts pour réduire la criminalité dans la ville. De leur côté, les femmes ont menacé d’organiser une autre manifestation si la situation ne s’améliore pas.
Les violences sexuelles à l’égard de la femme sont devenues courantes dans l’Est de la RDC. Pour ne pas laisser les coupables de ces actes impunis, le programme « Tupinge Ubakaji », qui a duré cinq ans, a permis de porter en justice près de 5.000 cas dans les provinces du Kivu et celle de l’Ituri. FST
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top