Liens commerciaux

0


« Je réaffirme que les élections seront une affaire de souveraineté, entièrement financées par l’état congolais », déclare le président Kabila, « pas disposé à recevoir de leçons en matière de démocratie, surtout pas de ceux qui ont assassine la démocratie », la RDC doit rester maîtresse de son destin.


« Ce ne sont pas les pressions, ni les sanctions arbitraires et injustes », qui ne changeront le cap de la Rdc « ni notre engagement de respecter la Constitution », déclare le président Kabila en réponse à ceux qui appliquent des pressions pour obtenir de lui le respect de la constitution, notamment un non 3ème mandat.




« J’en appelle à la vigilance et au patriotisme afin que les élections ouvertes à tous ceux qui en remplissent les conditions soient un moment de cohésion nationale ».





En conclusion de son discours, où il n’a pas dit ce que ses opposants attendaient de lui, rappelant qu’il respectera la constitution, Joseph Kabila a promis qu’après tous les événements malheureux de son histoire, « le Congo vivra à jamais comme nation libre et comme état souverain et indépendant ».


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top