Liens commerciaux

0
Réunification du pays, tenue d’élections, « avec votre soutien, j’ai réussi à installer et assurer le fonctionnement des institutions », a souligné dans son discours, le président Joseph Kabila.

Revenant sur tout ce qui a été réalisé, depuis l’héritage « d’un budget évalué à 581 millions de dollars en ressources propres » en 1997, « à plus de 4 milliards » et fort de ce qu’il qualifie « de décollage de l’état », le chef de l’état « n’en déplaise à ceux qui ne voient que ce qui reste à faire et non pas ce qui a été fait », estime que la situation économique a évolué positivement.



Et relève, « en dépit de ces résultats », que « les conditions sociales de nos populations restent sociales et doivent rester au centre de toutes nos politiques publiques ».



Lire aussi : Certains pensent que je dirais comprenez mon émotion.... Je dirai plutôt comprenez ma passion pour le Congo



« La sécurité doit être la priorité »

Continuer à former une armée et une police est la priorité à continuer à observer, estime le président Kabila, « aujourd’hui véritable rempart contre toutes formes d’agressions... ».



Pour le chef de l’état, la justice doit être renforcée pour endiguer l’impunité, « il est temps que cesse tout laxisme envers les magistrats ».

Pour le président, « il parait indiqué de continuer à privilégier une politique étrangère de bon voisinage,., de même le Congo devra réussir à demeurer un pays ouvert.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top