Liens commerciaux

0
Le message de la Commission électorale nationale indépendante est bien passé. A 24 heures de la fermeture des bureaux d’enregistrement des candidatures, des partis de l’opposition ont promis de déposer les listes de leurs candidats.

Pour l’Union pour la nation Congolaise (UNC), à l’issue de la réunion de son bureau politique hier jeudi 5 juillet, 715 candidats provinciaux UNC et 350 pour les alliés sont désormais prêts avec leurs dossiers et cautions dans les 48 heures.
Le secrétaire général de l’UNC Baudouin Mayo a précisé, à cet effet : « C’est impossible. Je ne sais quel est ce parti politique qui peut être capable de produire la lettre d’investiture en original ainsi que les preuves de paiement des cautions en original. Nous avons des problèmes avec les dépôts des listes d’investiture en format original dans les différentes circonscriptions. Nous avons de problèmes le dépôt des preuves de paiement en forme originale à travers toute la République. Il y a des endroits où il n’y a qu’un seul avion par semaine ».
A cet effet, l’UNC suggère que la CENI accepte de recueillir tous les dossiers à partir de la capitale et de se charger de les acheminer à travers tout le pays.
Et Me Mayo d’indiquer : « Nous suggérons à la CENI d’accepter que tous les documents soient déposés ici dans son bureau central. Elle dispose des moyens matériels et logistiques pour ça. Elle a même le soutien de la Monusco. Si la CENI s’en tient à son communiqué, il y aura des élections sans candidats. Nous, nous disons que la CENI devrait adopter les modalités d’exécution réalistes. Nous prenons le peuple à témoin. Nous ne saurons pas déposer les notes de perception en forme originale ainsi que les preuves de paiement et le terme d’investiture. Nous ne saurons pas déposer à travers toutes les circonscriptions électorales.
Néanmoins, le parti de Vital Kamerhe déclare être prêt pour les élections. Elle compte aligner plus de 715 candidats députés provinciaux et plus de 300 candidats dans le cadre de son regroupement.
Par ailleurs, dans un tweet hier sur les réseaux sociaux, Moïse Katumbi a déclaré que « Ensemble » déposerait sa liste dans le délai.

L’UDPS AUSSI
Le porte-parole de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Paul Tshilumbu a, au cours d’un entretien avec 7sur7.cd mardi 03 juillet dernier, rassuré que son parti allait bientôt déposer les listes de ses candidats aux élections provinciales.
Et de préciser : « Le dépôt de listes ne veut pas dire que l’UDPS a mis de côté ses préalables. Je voudrais seulement apaiser les cœurs de tous les Congolais que l’UDPS va déposer les listes de ses candidats dans le délai, nous sommes en train de mettre la dernière main, soyez rassurés que nous allons déposer nos listes ».
Et d’ajouter : « ça c’est la première étape, nous allons déposer nos listes et la pression va continuer afin qu’on puisse non seulement retirer la machine à voter mais qu’on puisse aussi nettoyer le fichier électoral ».
En ce qui concerne le remplacement du rapporteur de la CENI, Paul Tshilumbu dénonce la mauvaise foi du président de l’Assemblée nationale et promet que l’UDPS va continuer des démarches pour qu’elle rentre dans ses droits.
« Nous constatons qu’il est totalement absurde que allions dans un processus électoral où chaque parti a mandaté son représentant à la CENI, et pour l’UDPS la Majorité Kabiliste est en train de tergiverser, parce qu’ils sont sûrs qu’avec M. Kalamba , ils peuvent faire n’importe quoi. Et nous disons qu’avant les élections il faudrait absolument qu’il y ait M. Bertin Midimu à la CENI parce que c’est lui qui a été désigné par l’UDPS pour remplacer M. Kalamba », a-t-il martelé. Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top