Liens commerciaux

0


Le chef de l’État a changé de chef d’État-major général des Forces armées de la Republique démocratique du Congo. Le général Didier Etumba, nommé conseiller militaire du Président de la république, quitte ses fonctions. Il est remplacé par Célestin Mbala Munsense. Qui est le nouveau numéro un de l’armée congolaise ?




Selon l’analyste des questions militaires Jean-Jacques Wondo qui suit de près le pré carré sécuritaire du Président de la république, le nouveau chef d’État-major des FARDC est un mélange du Kasaï-Oriental et du Katanga, lui qui est de la tribu Bayovira [du Katanga] et de mère luba de Mbuji-Mayi.




L’un des militaires influents bénéficiant de la confiance du Président de la république, comme l’explique notre expert, Célestin Mbala a longtemps occupé les fonctions de chef d’État-major particulier du chef de l’État qu’il a continué à cumuler avec celles de chef d’État-major de l’administration militaire avant la restructuration de l’armée en 2014. Après cette opération, Mbala a été dégradé au poste de numéro deux de l’État-major général chargé de l’administration. Jusqu’à son élévation à la tête de l’armée ce samedi 14 juillet 2018.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top