Liens commerciaux

0
L’auteur de la loi sur les statuts des anciens chefs de l’Etat, le sénateur Modeste Mutinga n’avait pas mentionné, les cas des autres chefs des corps constitués de la République. L’idée d’étendre cette loi,
au niveau des autres responsables des différents corps constitués est venue de l’actuel président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku. Celui-ci a fait passer cette loi dans des termes modifiés et élargies aux différents autres responsables des corps constitués notamment les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui doivent aussi bénéficier des avantages liés à cette loi. Les députés de la défunte majorité l’ont ainsi voté, sans leurs collègues de l’opposition, selon la volonté de leur président. D’où cette récompense de 100 dollars, qu’ils ont perçu auprès du rapporteur du bureau de l’Assemblée nationale, où ils avaient fait la queue le dernier jour de la session extraordinaire. La somme jugée très modique par les députés, ils ont appelé Minaku, pour exiger beaucoup plus. Ils on estimé que 100 dollars étaient peu. Certains ont tenté en vain d’entrer en contact avec lui, l’homme n’a pas voulu prendre son téléphone. Il était même introuvable dans son bureau ce jour-là.

C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top