Liens commerciaux

0
Le 28 juin dernier, le pasteur Tito Wats a été arrêté par la police zimbabwéenne pour crime financier. Le pasteur demandait à ses paroissiens de l’argent en échange de tickets leur ouvrant les portes du paradis.

Selon la police, le pasteur Tito Wats a dit à des milliers de personnes que c’était Jésus qui lui était apparu, puis il lui a donné des billets pour 500 $, en particulier pour les pécheurs, afin qu’ils puissent acquérir un laisser-passer pour le paradis. Un prix particulièrement élevé pour ce pays où le salaire moyen avoisine les 2 dollars par jour.

Interpellé par la police pour « crime financier » puis interrogé, le pasteur se serait justifié en expliquant aux services de police avoir été personnellement informé par Jésus-Christ lors de leur rencontre, que ces tickets « en or pur » garantissaient aux fidèles leur salut.

« Jésus-Christ m’est apparu et m’a donné les billets en or pur pour que je puisse les vendre aux gens qui veulent le salut », a expliqué le pasteur de manière courageuse.

Pour Tito Wats son arrestation est une persécution parce qu’il fait « le travail de Dieu ». « Je me fiche de ce que les gens ou la police disent de moi, je suis persécuté parce que je fais le travail de Dieu », aurait-il déclaré.

Chose tout aussi étrange, ils seraient des milliers à avoir fait confiance au pasteur Wats et à sa femme et des milliers de personnes ont manifesté contre l’arrestation du pasteur et appellent la police à le libérer immédiatement alors qu’ils utilisent leur propre argent pour acheter le salut...


Afrikmag
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top