Liens commerciaux

0
A un peu plus d’un mois après son investiture par le gouvernement provincial du Kwango a tenu son premier Conseil des ministres. Présidé par le gouverneur Kanys Makofi Kabamba, l’exécutif provincial se fixe comme objectif d’élaborer une feuille de route sectorielle pour les 100 premiers jours d’activités.

Le chef de l’Exécutif provincial a donc instruit ses ministres et commissaires généraux sur la nécessité et l’urgence d’élaborer une feuille de route sectorielle. Cela, dans l’objectif de présenter un document secteur par secteur pour les 100 premiers jours. Une façon d’inciter ses collaborateurs à l’action afin de disposer d’un bilan à présenter au terme de cette échéance.
Pour ce qui est du fonctionnement du Gouvernement et de la structure des commissaires généraux, le gouverneur a promis de prendre dans un bref délai un arrêté fixant les prérogatives de chaque ministère et définir à travers un job description clair, les attributions des commissaires généraux.
Après un état des lieux des ministères, le Conseil a pris l’engagement de s’impliquer dans la réhabilitation de l’outil de travail. La situation sécuritaire demeure relativement calme, malgré le retour massif des Congolais refoulés d’Angola. A cet effet, le conseil a instruit le ministre de l’Intérieur à la mise en place des mesures d’encadrement des compatriotes qualifiés de persona non grata sur le sol angolais.

CONFLITS COUTUMIERS, UNE MENACE
Dans ce même élan sécuritaire, le ministre de l’Intérieur a fait rapport au conseil de différents conflits coutumiers qui empoisonnent le climat en milieu traditionnel. Ce problème doit être géré avec dextérité car, ces conflits risquent, une fois qu’ils sont mal gérés, de constituer une cause d’instabilité en cette période préélectorale, a-t-il souligné.
C’est dans ce sens que le Conseil a pris, notamment, la mesure de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les cérémonies d’intronisation des chefs coutumiers n’ayant pas obtenu l’aval du ministère de tutelle. D’autres mesures concernent la mise en place urgente des conseils consultatifs de règlement des conflits coutumiers, ainsi que la vulgarisation tous azimuts de la loi portant statut des chefs coutumiers.
S’agissant de la paie des chefs coutumiers, le conseil a levé l’option de faire parvenir à ces autorités les salaires dans leurs entités respectives.
Le conseil s’est ouvert sur une communication de l’autorité provinciale rappelant aux membres du gouvernement les principes fondamentaux de gestion de leurs départements dont la discipline au travail, la collégialité, la solidarité, l’unité et la cohérence. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top