Liens commerciaux

0
Dans la ville cuprifère où il séjourne, la vie de Félix Kabange Numbi n’est pas de tout repos. Mardi 21 août, une rencontre a réuni députés et ministres provinciaux, membres de la société civile autour de ce membre du Comité de stratégie du Front commun pour le Congo(FCC), plateforme dont le président Joseph Kabila est l’initiateur et autorité morale. La veille, le lundi 20 août, Félix Kabange Numbi a échangé avec la population katangaise sur le choix du Raïs sur Emmanuel Shadary comme candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain pour le compte du FCC.

A ses hôtes, Félix Kabange Numbi explique les raisons qui ont milité en faveur de la création du FCC, la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary. Et à l’occasion, il sollicite de la part de notabilités katangaises le soutien à celui que le Raïs a choisi pour porter sa vision durant la prochaine législative.
Le ministre de l’Aménagement du territoire fait à la presse le point de sa rencontre avec les notabilités katangaises, mardi 21 août.
"Nous sommes venus par devoir de redevabilité pour rendre compte et échanger. A Kinshasa, les communautés de base de l’espace Katangais se sont réunis et il y a eu même des déclarations qui ont été communiquées et nous avons eu énormément d’échanges au niveau de Kinshasa mais nous le ferons, c’est pour notre province", a-t-il déclaré. Et d’ajouter : "Il était important parce que nous ne sommes pas là pour venir donner des leçons. Nous ne venons pas ici pour implémenter ou mettre en œuvre les choses sur terrain. Ceux qui le font, ils sont là. Alors qu’il était important que nous puissions résumer à l’intention de l’équipe de la province aussi que l’Assemblée provinciale, le gouvernorat provincial ainsi que la société civile et parler du FCC".

L’ACTE DE JOSEPH KABILA, UNE LEÇON A LA RDC, A L’AFRIQUE ET AU MONDE
Félix Kabange Numbi, rappelle que le FCC, cette méga plateforme dont le Raïs est l’Autorité morale, est né le 9 juin dernier après les retraites conclusives de Kingakati où le Chef de l’Etat a annoncé officiellement que le FCC était né. Et à partir du 1er juillet, la Charte a été ouverte à la signature. "Il était question pour nous d’expliquer dans quel contexte le FCC était né et qu’est-ce qui s’est passé jusqu’à la désignation d’Emmanuel Shadary qui a été choisi par le Président Joseph Kabila, par le FCC comme candidat à la présidentielle 2018. Nous avons échangé également sur comment nous allons nous mobiliser pour que ce choix du Président de la République puisse être le choix qui porte le plus grand nombre de succès", a-t-il souligné. Avant d’insister sur le fait que l’échange a tourné également autour de cette décision légendaire, héroïque du Président de la République Joseph Kabila qui vient d’administrer une leçon à la RDC, à l’Afrique et au Monde. On peut avoir un digne fils du Katanga qui pour lui, la parole donnée peut-être respectée et il a pu respecter la constitution.
Ce n’est pas tout. "Après avoir échangé avec les notabilités, il y a eu ce que j’ai appelé la philosophie de sevrage. Quand on dit à un enfant que ce sein ne lui appartient plus, je pense que tous nous avons pleuré pendant deux jours et on ne dormait pas. C’est normal. Joseph Kabila, Président de la République digne fils du Katanga, il dit qu’il n’est plus Président de la République. C’est normal que nous ses frères dans ce choc commençons vite à réfléchir. Ils ont compris qu’il a pris une décision qui va au-delà de son égo mais une décision qui préserve le Congo", a fait remarquer Félix Kabange Numbi. Pour lui, par cet acte, le Président Joseph Kabila Kabange devient le père de la démocratie. "Aujourd’hui, nous sommes mobilisés.
L’espace Katangais est derrière son Président Joseph Kabila Kabange et l’espace Katangais va soutenir le choix de Joseph Kabila Kabange qui s’appelle Emmanuel Ramazani Shadary", a-t-il déclaré. Tout en signifiant qu’il a un témoignage personnel de cet homme avec qui ils ont travaillé les jours comme des nuits. "Je connais ses capacités sur le nationalisme, son amour pour le Congo, son abnégation, sa disponibilité, son sens de sacrifice, son sens de loyauté excessive. N’oubliez pas qu’il est passé par toutes les étapes de la gestion de la chose publique. Il a commencé par le territoire. il a fini en tant que Vice- Premier Ministre en charge de l’Intérieur, en ayant franchi l’étape de la province. Qui dit mieux. Nous sommes derrière le candidat du FCC. Nous allons le soutenir", a-t-il conclu. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top