Liens commerciaux

0
Au cours du lancement de la campagne de sensibilisation pour des élections inclusives, le secrétaire général de Ensemble, a fustigé une fois de plus la machine à voter qui sera utilisée par la CENI pour les élections de décembre 2018.

Pour Delly Sesanga, le nom du dauphin qui a été présenté à l’opinion n’est pas le vrai. Il s’appelle autrement.

« Ils vous ont annoncé avoir choisi le dauphin. Mais connaissez-vous le vrai dauphin de la Majorité? Le vrai nom du dauphin de la MP s’appelle la machine à voter », a déclaré D. Sesanga.

Pour le président de Envol, à part l’utilisation de cet outil informatique, il ne voit pas comment la Majorité pourrait triompher aux prochaines élections.

« Ils savent que sans la machine à voter, ils ne gagneront jamais les élections dans ce pays. C’est pourquoi lorsque nous allons nous mobiliser pour exiger le retour de Katumbi, nous réclamerons aussi la tenue des élections sans machine à voter », a-t-il poursuivi.

La présence de près de 10 millions d’électeurs sans empreintes digitales, constitue selon Delly Sesanga, un autre dauphin pour le pouvoir.

Pour rappel, le président de la CENI avait dit que sans la machine à voter les élections générales se tiendront en juillet 2019.

Le prix d’une machine à voter est de 1500$ à peu près.
La CENI en a commandé 100.000 pour 90.000 bureaux de vote qui devront accueillir 3 scrutins (présidentiel, proviciaux, législatifs) le 23 décembre 2018.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top