Liens commerciaux

0
Tous les candidats du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement ont été invités hier, dimanche 26 août, par le président du conseil des sages, Joseph Olenghankoy Mukundji pour des nouvelles orientations par rapport à la campagne électorale qui s’annonce rude. Pour le numéro 1 du conseil des sages, il n’y a plus de temps à perdre, la victoire se prépare et c’est le moment de s’engager pour la victoire lors des prochaines élections législatives. C’est donc dans ce cadre qu’il a sensibilisé les candidats du Rassemblement à Kinshasa sur l’attitude à prendre lors de la campagne électorale et surtout lors des prochaines élections. Dans son mot, il a fait savoir que le Rassop/Kasa-vubu a aligné des candidats dans toutes les circonscriptions électorales.

«Alors personne ne croyait à notre force de mobilisation, nous avons reçu à mettre des candidats dans tous les coins de la République. C’est une façon de dire que le Rassemblement ne compte pas faire de la figuration lors des prochaines élections. Nous sommes déterminés à gagner et nous allons y arriver», a dit Joseph Olenghankoy devant la foule. Conscient de l’importance de ces élections, Joseph Olenghankoy promet d’être le Directeur de campagne de tous les candidats du Rassemblement. «J’irais dans toutes les provinces, tous les districts, quartiers, communes, chefferies, avenues pour parler des candidats du Rassop. Je serai moi-même votre directeur de campagne dans tous les coins de la République et c’est un engagement que je prends devant l’histoire», a-t-il souligné.





Qui soutenir à la présidentielle ?

L’objectif de cette rencontre n’était pas d’aborder la question de la politique générale du pays, souligne Olenghankoy. Il était plutôt question de parler aux candidats pour la victoire lors des prochaines élections. Vu l’importance du choix du Rassemblement par rapport aux candidats présidents, le Président du Conseil des Sages promet de revenir pour dire, sans ambages, ni tergiversation quel candidat sera porté par le Rassop.

«Pour le moment soutenez Dieu pour la victoire. Je vous demanderez de vous concentrer d’abord sur votre candidature et votre victoire. La présidentielle n’est pas une blague et nous en sommes bien conscients. Voilà pourquoi, nous devons réfléchir profondément avant de vous dire qui soutenir lors de l’élection présidentielle. Il est important d’étudier calmement tous les candidats avant de lever une option importante», a-t-il souligné.

Pour ou contre la machine à voter ?

«L’urgence pour le moment, c’est d’aller aux élections. Comme le sujet sur la machine à voter est important nous donnerons notre position très prochainement.

Pour le moment, nous continuons d’observer mais ça ne sera pas d’une façon éternelle. Très bientôt, nous allons fixer l’opinion tant nationale qu’internationale», a-t-il argué.

Hommage à Joseph Kabila

Réagissant par rapport à la non-représentation de Joseph Kabila à la prochaine élection présidentielle, Joseph Olenghankoy pense que cet acte du Président mérite d’être encouragé. «Plusieurs fois vous m’aviez posé la question de savoir si le Président Kabila se présentera ou pas et je vous disais toujours qu’il ne sera pas candidat. Aujourd’hui, je crois qu’il mérite bien nos hommages car, il a fait un acte de grandeur. J’entends des gens dire que c’est par pression, mais de quelle pression vous parler ? Un président de la République peut décider comme bon lui semble, mais il a préféré mettre l’intérêt du pays au devant de la scène et nous l’encourageons dans cette logique salvatrice», a expliqué le Président du Conseil des Sages du Rassop.

Un message aux candidats

Peu avant de conclure son mot, Joseph Olenghankoy a réarmé moralement ses candidats. «N’allez pas comme des personnes qui ont peur, engagez vous comme des candidats qui sont prêts pour gagner. Là où vos droits sont piétinés, soyez courageux et dites non. Nous ne voulons pas de candidat commercial, c’est-à-dire des candidats qui attendent les moyens du regroupement en sachant qu’ils vont perdre. Tout dépendra de la précampagne et nous allons mesurer votre popularité avant de vous donner des moyens», a-t-il déclaré.

Kevin Inana
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top