Liens commerciaux

0
- L’analyse des relevés d’appels continuent à démasquer les prévenus dans l’affaire ministère public-présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu branche Kinshasa.
A l’audience d’hier jeudi 2 août, le tribunal a couplé les numéros de téléphone en cause aux coordonnées d’enregistrement des sims. Une façon pour lui de mettre fin à la tendance affichée par les accusés de nier leurs propres numéros de téléphone.

Cette méthodologie adoptée par le tribunal militaire de garnison Kinshasa Gombe a permis de mettre les prévenus dos au mur. Analysant les appels émis par un numéro de téléphone, les experts issus de la compagnie de téléphonie Africell ont projeté la photo du prévenu Ntumba Ntumba Papy, enregistrée lors de l’enregistrement de la Sim.


Interrogé, lui qui semblait ne pas reconnaître ledit numéro de téléphone, Ntumba Ntumba Papy est allé jusqu’à nier sa propre photo. Une réaction qui a suscité des hurlements dans la salle d’audience. L’officier du ministère public a fait acter ce comportement par le greffier comme un élément révélateur de la personnalité du prévenu.

Montage ou réalité


" Il s’agit du numéro de téléphone qu’il a décliné devant les OPJ et les magistrats du ministère public dans la phase préliminaire de l’instruction. Il l’a aussi communiqué au tribunal au cours de l’audience d’identification du 24 novembre 2017. C’est le numéro qu’il a utilisé pour entrer en contact avec les autres assaillants", a indiqué l’organe de la loi.


Les avocats de la défense estiment que cette photo est le fruit du montage du ministère public. "C’est très malheureux. On identifie les détenteurs d’une sim plutôt par une carte d’identité. Nulle part on demande une photo. Le ministère public nous a brandi aucune carte d’identité qui fonde ses accusations. C’est devenu du théâtre ", s’est plaint Me Kananga Kalala. 
L’audience d’hier a aussi été celle où les deux principaux auteurs intellectuels du mouvement terroriste Kamwina Nsapu aile Kinshasa ont comparu. Il s’agit de Mukengeshayi Kaputu Daniel et Kabasu Nkufulu Seraphin. Selon l’organe accusateur, ces derniers ont, à partir du téléphone, intimé l’ordre au prévenu Mputu Ali de décapiter le chef de l’Etat, Joseph Kabila, le ministre des médias Lambert Mende et l’ex ministre de l’intérieur et sécurité Emmanuel Shadary.


Kabasu Nkufulu a confirmé ses abondants contacts téléphoniques entretenus avec le prévenu Ali Mputu qu’il affirme être son frère. " Il est tout à fait normal que je sois entré abondamment en contact avec mon propre frère. Je rappelle que je suis innocemment déféré devant la justice. Je ne connais rien du mouvement Kamwina Nsapu. L’Etat congolais va devoir me dédommager un jour", a-t-il déclaré.

Localisation de l’appel


" Le prévenu Kabasu vient de dire que Mputu Ali est son frère et qu’ils se sont téléphoné beaucoup de fois. Le fait d’appeler son frère constitue-t-il une infraction en Droit congolais ? Qu’on nous donne le contenu de ces appels, que l’on sache qu’est-ce qu’ils se sont dits exactement. C’est triste de constater que mon client croupit en prison en toute innocence", a tonné Me Kananga Kalala.


En réplique, la partie civile RDC précise que le problème n’est pas tant d’appeler son frère. C’est le lieu d’émission des appels, l’heure et la date qui importent. "Là où ça cloche, c’est lorsque l’on constate que Kabasu qui habite Kimbaseke va se retrouver le 17 mai 2017 autour de 4 heures du matin aux environs de la prison de Makala. Je rappelle que c’est la date où ce lieu carcéral a été attaqué par les assaillants du mouvement terroriste Kamwina Nsapu ", a précisé le bâtonnier Mbere Moba Cyprien.


" Appeler son frère n’est pas un problème. C’est le lieu à partir duquel on appelle son frère, quand et l’heure qui posent problème. Ce sont ces données de géolocalisation qui intéressent le tribunal. Nier un fait est un droit reconnu à tout prévenu. Le tribunal va assoir sa conviction sur d’autres éléments dont les PV d’audition, de constat et de saisie d’objet des OPJ et du MP, des feuilles d’audience, des relevés téléphoniques, etc.", a ajouté le bâtonnier Mbere.

Orly-Darel Ngiambukulu/Forum des As
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top