Liens commerciaux

0
Le président du sénat, Léon Kengo Wa Dondo s’est exprimé sur la situation de l’opposant Moïse Katumbi. Il souhaite que le président de la plateforme Ensemble pour le Changement se présente à la présidentielle. Et pour que cela soit possible, il lui demande de solliciter une amnistie.

“Mon souhait le plus clair, c’est que tout le monde se présente. Et comme il a été condamné, qu’il demande au président de pouvoir l’amnistier, parce qu’il n’est pas en prison, donc il ne peut pas bénéficier de la grâce, la seule possibilité qu’il reste, c’est de bénéficier de l’amnistie”, a dit Léon Kengo Wa Dondo dans une interview à RFI.





Le président de la chambre haute pense que le sort de Katumbi devrait se jouer dans l’urne.

“Je suis pour que Moïse Katumbi rentre et se présente à la prochaine présidentielle. On doit donner à tout le monde les mêmes cartes, de manière à ce qu’on ne critique pas qu’on a exclu l’un ou l’autre. Vaut mieux qu’il se présente, s’il n’est pas élu, il baissera ses prétentions, et s’il est élu, c’est très bien. Il est fils du pays”, a martelé Léon Kengo Wa Dondo.

Moïse Katumbi n’a toujours pas déposé sa candidature pour l’élection présidentielle du 23 décembre 2018. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) va publier le 24 Août prochain la liste provisoire des candidats présidents de la république avant de publier la liste définitive au mois de septembre 2018.

Stanys Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top