Liens commerciaux

0
En RDC, la situation de l'opposant Moïse Katumbi qui reste bloqué à la frontière de la Zambie, ne semble pas connaître une évolution particulière. Contre toute attente, il a reçu un soutien non négligeable.


Moïse Katumbi ne sait toujours pas si il pourra participer à la prochaine élection présidentielle en République démocratique du Congo. Mais il peut compter sur un soutien non négligeable : celui de l’autre opposant au régime de Joseph Kabila : Jean-Pierre Bemba. L’homme qui est récemment sorti de la Cour pénale internationale et qui a pu déposer sa candidature à temps aux prochaines présidentielles, souhaite que son challenger puisse faire pareil.
“Moïse Katumbi est un acteur politique majeur dans ce pays, il a des soutiens. Je pense qu’il n’est pas bon qu’on exclut des opposants, des acteurs politiques, surtout lorsque le souverain primaire est le seul à décider de qui doivent être ces dirigeants, Alors, moi, j’en appelle et je veux dire aux autorités du pays pour calmer le jeu, faire en sorte que ces élections qui doivent se préparer soient inclusives et qu’on trouve une solution pour que M. Katumbi puisse participer au niveau de ces élections librement dans la transparence, l’inclusivité, et surtout dans le calme.” a déclaré M. Bemba.

Nul ne sait pour l’heure si ce message sera entendu par le régime Kabila.

lanouvelletribune.info
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top