Liens commerciaux

0
Au cours d’une interview accordée à la Radio France Internationale (RFI), le président du sénat, Léon Kengo Wa Dondo estime que Joseph Kabila a toutes les chances de revenir aux affaires au cas où son dauphin remportait la présidentielle du 23 décembre.

Kengo Wa Dondo essaie de justifier son idée par le scénario russe entre Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, qui se partagent les postes de président de la république et du chef du gouvernement depuis près de 20 ans. Pour lui, la désignation d’Emmanuel Shadary pourrait permettre à Joseph Kabila de revenir aux affaires plus tard sans obstacle.





«Le président est le garant de la Constitution. Il a respecté cette Constitution, personne ne peut émettre des critiques. Analysons tout, il fait passer Ramazani. Ramazani peut être élu une fois, lui peut revenir. Moi je crois qu’il a bien joué. S’il revient après, personne ne peut émettre des critiques», a-t-il déclaré.

Signataire de la charte du FCC, Léon Kengo Wa Dondo a, lors de cet entretien plaidé pour le retour de Moise Katumbi en vue de participer au scrutin. Il a également promis de choisir librement le candidat président qu’il soutiendra pour la présidentielle.

Fonseca Mansianga
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top