Liens commerciaux

0
A 80 ans, le poète Lutumba qui a mis fin officiellement à sa carrière musicale, a choisi l’artiste Manda Chante comme son successeur pour diriger l’orchestre Bana Ok. Mais, cette décision impopulaire au sein de son groupe suscite colère et sème la division.

Mécontents, certains musiciens ont quitté le navire Bana Ok. Ils ne sont pas d’accord avec la décision du virtuose guitariste de la rumba qui a légué son pouvoir à Manda Chantre dont le parcours artistique n’a aucune rien à voir avec cet ensemble musical créé après la mort de Franco Luambo Makiadi. Surtout ils reprochent au vieux Simaro de nommer un ancien jeune de la génération Wenge alors qu’ils pouvaient aussi confier la gestion à un des leurs.

« La musique n’est pas l’armée où le militaire exécute les ordres de son chef sans réclamation. Nous étions très surpris par ce comportement de la part de papa Simaro que nous considérons comme notre monument, une icône de la musique dans notre pays. C’est vrai, le vieux est libre de prendre toute décision qui lui semble bonne. Car, Bana OK est son entreprise musicale. Mais, nous avons préféré de nous retirer parce qu’on ne peut pas accepter d’être dirigé par quelqu’un d’autre qui n’a jamais évolué dans Bana Ok », a déclaré le saxophoniste Chandra Chandala.

Pour ce groupe de mécontents, le choix de Manda est un désaveu à leur égard.

« On se demande d’où est venue cette idée. On allait bien accepter qu’il cède à une personne qui est passé soit par Ok Jazz ou Bana Ok parce que nombreux sont encore vivants à Kinshasa ou en Europe. Je ne pense même pas que le vieux Josky Kiambukuta ou Makoso sont d’accord avec papa Simaro », regrettent les dissidents qui ont déjà créé le groupe Tout Puissant Odemba et se préparent pour lancer bientôt leur premier disque qui permettra aux mélomanes de les couvrir.

musique.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top