Liens commerciaux

0
C’est 48h après les tueries de Beni que le président de la République s’est exprimé personnellement sur ce drame. Prenant la parole à la 73e assemblée générale des Nations-Unies, J. Kabila a, dans un premier temps, mis un accent sur la consolidation de la paix en RDC.

« Aujourd’hui, la paix s’est consolidée au centre du pays, en témoigne la réinsertion très avancée des familles qui avaient été forcées de se déplacer à l’intérieur du territoire national, ou de s’exiler dans les pays limitrophes, du fait des violences déplorées », a-t-il dit.

S’agissant des tueries de Beni, le chef de l’État congolais a fait savoir que le défi de la sécurité reste cependant entier dans la région du Nord-Est, à cause de la persistance des activités terroristes qui n’ont pas endeuillé seulement le territoire de Beni, le 23 septembre dernier, mais aussi d’autres pays de la région.

« En tout état de cause, ces attaques qui constituent un défi de plus, à tous ceux qui ont à cœur la défense d’un monde libre, débarrassé de toute violence aveugle, ne nous empêcheront pas de poursuivre notre action en faveur de la paix et de la stabilité de notre pays et surtout, d’engager d’autres efforts supplémentaires, en vue de la sécurisation du processus électoral en cours », a-t-il indiqué.

Dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 septembre dernier, les rebelles ADF ont fait incursion dans la ville de Beni, tuant ainsi 19 personnes parmi lesquelles, 4 militaires et 14 civils.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top