Liens commerciaux

0
Samedi 22 septembre, le président du Mouvement de Libération du Congo, MLC, s’est exprimé par téléphone depuis Bruxelles à ses militants réunis au siège provincial du MLC à Kinshasa.
Pour Jean-Pierre Bemba, les congolais doivent restés vigilants concernant le processus électoral en cours en RDC.

Abordant la question de la machine à voter et du fichier électoral, Bemba parle d’une tricherie déjà préparée en amont.
« Pour moi, les 6 millions d’enrôlés sans empreintes digitales ont été préparés pour faire passer le candidat du FCC. C’est pourquoi ils ont écarté certains candidats, poids lourds de l’opposition comme moi, ils ont tout fait pour m’écarter parce qu’ils savent que si je suis là, nous risquons de gagner », a dit Jean-Pierre Bemba.

Cependant, le sénateur Bemba dit avoir posé quelques questions au président de la CENI lors de séjour à Kinshasa, mais celles-ci sont restées sans réponse jusqu’à ce jour.
« J’avais demandé au Président de la CENI de me dire si le jour de vote, une machine tombait où cassait, qu’est ce qui va se passer? Jusqu’aujourd’hui il ne m’a jamais répondu… », a-t-il indiqué.

Pour lui, on ne peut pas aller crédibiliser dans une élection dont le gagnant est déjà connu d’avance.
» l’élection c’est pour que le peuple désigne des propres dirigeants, et non pour imposer les candidats du pouvoir. Nous voulons les élections crédibles… », a-t-il ajouté.

Pour terminer, Bemba, a, tout en exigeant la libération de prisonniers politiques et d’opinion, invité tous ses membres à répondre massivement au meeting de l’opposition le 29 septembre à Kinshasa.
« Moi-même je vais aussi parler ce jour-là », a-t-il conclu.

Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top