Liens commerciaux

0
Le Comité Laïc de Coordination « CLC » a, au cours de son point de presse de ce lundi 24 septembre 2018, lancé une sérieuse mise en garde à l’endroit de la CENI, pour l’organisation des élections réellement crédibles le 23 décembre prochain.

Et pour les laïcs catholiques, deux conditions sont indispensables pour la tenue de bonnes élections. Il s’agit de :

– La mise à l’écart de la machine à voter ;

– Et le nettoyage du fichier électoral qui contient près de 10 millions d’électeurs sans empreintes digitales.

« La crédibilité d’un processus électoral dépend également de la qualité de son fichier électoral. L’actuel fichier électoral de la RDC nécessite le toilettage de la part de la Centrale Électorale. Depuis les dernières recommandations de l’OIF, aucun signal n’est donné par la CENI dans le sens de la fiabilisation dudit fichier », a indiqué le CLC.

Pour le Comite Laïc de Coordination, les élections doivent avoir impérativement lieu ce 23 décembre 2018 moyennant la prise en compte des recommandations de l’OIF par la CENI en vue de rendre le fichier fiable, crédible et sécurisé.

« Sans quoi, la CENI sera en face du CLC et de la population », préviennent les laïcs catholiques.

Le CLC, opérationnel en 2017, est à la base des plusieurs manifestations publiques qui ont été durement réprimées par le gouvernement.
Les manifestations du CLC ont fait plusieurs morts et des blessés graves, sans compter les personnes emprisonnées.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top