Liens commerciaux

0
La 24ème édition du championnat national de football « Vodacom L1 » démarre directement à la troisième journée le 22 septembre prochain. Ce coup d’envoi suscite toutefois le courroux des sportifs congolais qui déplorent déjà des délocalisations, avant même le début effectif des hostilités.

Initialement prévu le 15 septembre, le championnat de la Ligue Nationale de Football démarrera finalement à partir de la deuxième journée, selon le calendrier réactualisé et rendu public par la Commission de gestion de la Ligue nationale de football.
Le championnat demarre à vrai dire, le samedi 22 septembre prochain avec le match Daring Club Motema Pembe-AS Nyuki au stade Tata Raphaël. Le premier des neuf stades à accueillir le premier des 480 matchs de la compétition.
Les reports ne sont toutefois pas les seuls soucis des sportifs avant le début de ce championnat. Ils constituent la réponse de la Ligue à la demande collective d’une frange de clubs engagés à cette édition de son championnat. Pour des raisons qui leur ont été propres, ces formations avaient émis le souhait de voir la date du démarrage repoussée. C’est ce qui a aurait été fait.

DES DELOCALISATIONS QUI PERTURBENT
On fait également mention des délocalisations, telles que le renseigne un communiqué officiel de cette instance organisatrice du football congolais, dont une copie a atterri à la rédaction de « Forum des As ».
Cette note datée du 18 septembre, renseigne que la rencontre qui opposera l’AC Rangers au FC Renaissance le 23 du mois courant ne se jouera plus à Tata Raphaël, mais plutôt au stade des Martyrs. Selon le secrétariat de la Linafoot, auteur du document, cela est dû aux raisons d’ordre logistique.
Pour certains analystes, le comité de gestion de la Linafoot semble n’avoir pas appris de ses erreurs. Il recommence, une fois de plus, à céder aux caprices des clubs. Car, après cette délocalisation due à l’organisation, on n’attendra pas longtemps pour voir des reports, suites aux dates FIFA, matches d’interclubs de la CAF, impraticabilité de certaines aires de jeu provoquée par des pluies.
Et ces observateurs avertis estiment que ce souci de vouloir satisfaire à tout prix les sociétaires a toujours conduit la Linafoot à outrepasser le délai de la saison sportive. Les mêmes espèrent tout de même qu’avec la nouvelle formule du championnat (direct en aller-retour simple), le tandem Mwehu-Kande fera un excellent gain de temps. Pas de quoi être si sûrs surtout avec ces reports et délocalisations précoces.
Bahati KASINDI
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top