Liens commerciaux

0
Le 23 décembre, c’est bientôt. La Commission électorale nationale indépendante en est bien consciente. C’est dans ce cadre qu’elle prend déjà toutes les dispositions pour se mettre à l’abri des surprises désagréables. Après réception des isoloirs, encres indélebiles ... dans les provinces, la Centrale électorale met désormais le cap sur le déploiement de la quincaillerie électorale dans le Congo profond. Une opération qui sera effectuée durant tout le mois d’octobre.

A la fin de la semaine dernière, l’Ituri a été la dernière province à accueillir des matériels électoraux dans le hub principal de Bunia. Il s’est agi de quatre containers de 40 pieds avec, à bord, des isoloirs. Ce lot a été précédé de plus de 7.200 kits réservés aux Bureaux de vote et de dépouillement et des encres indélébiles.
La réception de ces matériels a été faite par le Secrétaire exécutif provincial de l’Ituri, en présence des conseillers du cabinet du Président et de la Questeur adjointe de la Ceni, ainsi que de tous les membres du comité provincial de sécurité.
Après le montage de deux isoloirs à titre illustratif, le représentant de la Ceni en Ituri, a fait savoir que ces matériels reçus serviront les provinces de Tshopo, Bas-Uélé, Haut-Uélé et Ituri pour les élections du 23 décembre. Il a expliqué l’utilité de ces matériels dans lesquels seront installées les machines à voter pour garantir le secret du vote ; avant d’appeler les septiques à ne plus douter du processus électoral en cours.

LE MOIS DU DEPLOIEMENT DES MATERIELS ELECTORAUX
Ce déploiement de la quincaillerie électorale va se poursuivre dans d’autres provinces durant ce mois d’octobre. Pendant ce même mois, le déploiement des machines à voter sera également au rendez-vous, à travers le pays. Les derniers lots de 24 containers sont attendus le 5 octobre prochain à Matadi.
Dernièrement à Kinshasa, le président de la Ceni a rappelé aux acteurs politiques que son institution était techniquement prête pour organiser les élections à la date prévue.
S’agissant de la logistique, Corneille NANGAA a signalé que 109 containers de 40 pieds et 2 de 20 pieds venant de la Chine transportent des kits des Bureaux de vote et de dépouillement contenant des isoloirs, des urnes et de l’encre indélébile. "Cinq containers sont déjà réceptionnés à Goma, au Nord Kivu, 8 à Bunia dans la province de l’Ituri, 3 sont partis de Bunia pour Kisangani dans la province de la Tshopo, 8 réceptionnés à Kinshasa, 48 sont déjà en déchargement au port international de Matadi et 31 autres sont en route pour d’autres hubs principaux", a-t-il renseigné.
Le président de la CENI a également annoncé l’arrivée de 180 containers des machines à voter, dont 133 sont attendus au courant du mois d’octobre. D’orès et déjà 24 containers contenant des machines à voter sont attendus le 05 octobre prochain à Matadi.
En outre, 15 containers en provenance de l’Inde contenant des panneaux solaires pour toutes les antennes de la CENI, sont attendus à Matadi à partir du 15 octobre prochain.
Comme on le voit, les élections du 23 décembre 2018 deviennent irréversibles, dans la mesure où la Ceni court à pas de géant pour tenir son pari. Les partis et regroupements politiques doivent, eux aussi, à leur tour, accélérer les préparatifs. Et surtout la formation des témoins, en vue de contribuer efficacement à la crédibilité du scrutin. Seule l’Udps dit avoir déjà activé la formation de ses témoins, mais les autres partis de l’Opposition n’en font aucun écho. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top