Liens commerciaux

0
C’est à partir de 10heures, heure de Goma que des milliers des manifestants réuniscau rond point seigners ont démarré la marche de protestation des élections avec la machine à voter et les électeurs sans empreintes digitales.

Sifflets à la bouche, c’est les militants de la Lucha qui ouvrent la balle et occupent la tête du peloton avec des affiches sur lesquelles ils ont écrit un seul message : non à la machine à voter et à la politique de Corneille Nangaa.

«Nous disons non à la machine à tricher de Nangaa et les élections fantaisistes du 23 décembre avec une main noire de Kabila », lâche Espoir Ngalukiye de la Lucha.

Notons que la manifestation est sérieusement encadrée par la police nationale congolaise sur instruction du maire de la ville de Goma qui a répondu favorablement à la lettre d’information lui adressée par les regroupement politiques de l’opposition.

Il sied de noter l’absence de l’UDPS à la marche qui se déroule en ce moment à Goma.

Valéry Mukosasenge/Correspondant

7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top