Liens commerciaux

0
C’est depuis la dernière audience du 27 septembre 2018, que l’affaire sous RC 29.623/29.948/30.035 qui oppose le Ministère public à la famille Mampuya David et les intervenants forcés M. Innocent Pfunzi et Guillaume Mumba, dans l’incendie de Simba à Mariano dans la Commune de Ngiri -Ngiri, a été prise en délibérée par les Juges du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa -Kalamu. Et ce, après que la Société Nationale d’Assurances (Sonas S. A), sur instruction du TGI/Kalamu, ait prononcé sa réplique valant un avis technique en rapport à la fausse déclaration et fausse police d’assurance brandies par les avocats de l’intervenant forcé Innocent Pfunzi, locataire de Mampuya et propriétaire du dépôt de carburant ayant pris feu, samedi 8 avril 2017, sur l’avenue Simba causant d’énormes dégâts matériels dans les environs dont la destruction des Villas appartenant à M. Mupinsie-Bal Uswamg Gaspard Upayo Emmanuel et tous les biens de ses trois locataires qui s’y trouvaient notamment, ceux de notre confrère Eugène Khonde.

Tout compte fait, dès lors que l’exception soulevée par Pfunzi Innocent après une année et six mois de procès, faisant état que le dépôt de carburant était assuré, du reste, balayée par la réplique de la Sonas devant l’Auguste bureau de la Composition des Juges, dès lors que la plaidoirie de toutes les parties ait eu lieu, dès lors que le rapport de l’expert en immobilier déjà déposé en plus de l’audience foraine organisée sur le lieu de l’incendie, dès lors que le Ministère public avait déjà rendu son avis et déposé au Tribunal conformément à la loi, la question que d’aucuns se posent est celle de savoir : pourquoi le tribunal traîne-t-il de prononcer son arrêt mieux, son verdict en vue de départager les parties?

Qu’à cela ne tienne, la partie demanderesse Mupinsie et ses locataires (intervenants volontaires), croient fermement en la justice congolaise. Ils sont persuadés que justice sera rendue de façon équitable afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits et que réparations soient faites par rapport à tous les dommages subis.

Par ailleurs, il convient de signifier à titre de rappel que la toute première audience introductive dans cette affaire d’incendie avait eu lieu, jeudi 18 mai 2017. Celle-ci a été renvoyée au 15 juin soit 30 jours francs. L’audience foraine sur la descente du lieu du drame a eu lieu le 20 mars 2018. La plaidoirie, le 25 avril 2018. Le Jeudi 22 février 2018, les avocats de Guillaume Mumba en avaient appelé à la jonction des pièces faisant croire à l’auguste tribunal qu’ils venaient à peine d’entrer en possession du dossier, soit une année après.

Dossier à suivre !

J.D
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top