Liens commerciaux

0
La République démocratique du Congo a désormais son incubateur pilote des Petites et moyennes entreprises (PME) de la filière cuir de Kinshasa. La cérémonie de lancement officiel du démarrage des activités dudit incubateur a eu lieu hier mercredi 3 octobre, au siège de l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC). Bienvenu Liyota, ministre des PME, est convaincu que le lancement des activités de l’incubateur de cuir marque une nouvelle ère dans le marché congolais". Selon lui, il est évident que le développement de cette filière requiert une impérieuse nécessité d’organiser et de moderniser le secteur du cuir qui reste dans son ensemble peu développé. Ce, malgré le fait qu’une bonne partie de la production locale est commercialisée parfois et exportée de manière informelle. Ce qui, selon le ministre, ne permet pas d’en saisir l’impact réel sur les revenus générés par ces artisans.

Bienvenue Liyota n’a pas manqué de souligner que le programme des incubateurs des PME demeure le cheval de bataille de son ministère qui a l’ambition de disséminer les incubateurs d’entreprises à travers toute la République.
Le Directeur général de l’OPEC a estimé que pour pérenniser le projet d’incubateur, son entreprise veillera à l’autofinancement des activités d’incubation, susceptibles d’aider les "incubés" à affronter les divers défis de fonctionnement d’une entreprise.
Vital Manga est convaincu que l’incubateur de cuir récoltera un franc succès grâce à la qualité des services de formation et de facilitation qu’il pourra offrir aux candidats à l’incubation en les aidant à créer et à devenir des PME prospères, capables de contribuer à l’émergence économique de la RDC.

600 PME ATTENDUES DANS 5 ANS
D’après le patron de l’OPEC, cet outil de travail ambitionne de créer en 5 ans, environ 600 PME et 50 groupements d’intérêt économique spécialisés dans la fabrication de chaussures et autres produits en cuir. Vital Manga est d’avis que ces PME incubées seront à même de produire environ 24 à 25 millions de paires de chaussures à l’horizon 2022.
En plus, a fait remarquer le Dg de l’OPEC, cet incubateur projette la création par les PME incubées d’environ 7.000 emplois directs et 27.000 emplois indirects et le développement du marché d’exportation des chaussures en cuir "Made in Congo".
Dans sa première phase, a mentionné le numéro 1 de cette entreprise de promotion des PME, l’incubateur des PME de la filière cuir de Kinshasa a été doté d’un premier lot d’équipements importés de l’Italie, acquis sur financement du Comesa et mis en place par l’Union européenne dans le cadre de facilité de coopération technique.
Pour le président de cordonnier du Congo L’incubateur des PME de la filière cuir est un dispositif spécialisé à l’apprentissage technique, managérial et professionnel des PME et porteur de projets dans la cordonnerie et la maroquinerie. Il est un site d’hébergement et d’accueil des artisans en cuir.

BON DE SAVOIR
Le processus d’encadrement des PME et porteurs de projets dans l’incubation est axé sur la formation technique basée sur les ingénieries et technologies modernes de fabrication de chaussures. Notamment le design, la coupe, la couture, le montage et la finition ; l’aide à la recherche des débouchés pour les produits des incubés et facilitation à l’accès aux marchés avec un magasin témoin d’exposition-vente mis à disposition des incubés ; l’aide à l’acquisition des équipements de production pour permettre aux incubés de constituer leurs propres entreprises ainsi que l’accompagnement vers les institutions financières et bancaires en vue d’accéder aux crédits adaptés. A cet effet, le programme d’implantation des incubateurs a pour cible les PME congolaises confrontées aux diverses difficultés, les femmes entrepreneures et les jeunes porteurs des projets innovants. Il est mis en place par l’OPEC avec l’appui du Comesa.
Mathy MUSAU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top