Liens commerciaux

0
La Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo, « NOGEC », a fustigé vendredi 12 octobre 2018, les marches de protestation contre la machine à voter, annoncées au 26 octobre prochain par l’opposition.

Pour Yvan Ilunga, secrétaire général de ce regroupement politique, la population congolaise s’apprête à aller aux élections le 23 décembre avec ou sans machine à voter.

« Nous avons l’impression que nous avons en face de nous, une équipe qui n’a pas envie de jouer, qui s’adonne à des manoeuvres dilatoires alors que nous sommes à moins de 3 mois des élections. La population congolaise est satisfaite du fait que le président Kabila a choisi un dauphin et décidé d’inscrire le pays sur l’élan de la démocratie », a-t-il déclaré.

Pour le secrétaire général de la NOGEC, les opposants ont tout simplement un agenda caché.

« J’invite la population congolaise en général et la jeunesse en particulier, de faire attention à la manipulation. Les opposants savent ce qu’ils veulent. Ils ont un autre agenda caché, ils ont besoin d’un dialogue pour que nous allions dans une transition. Mais le président Kabila n’en veut pas et veut que nous allions aux élections », a martelé Ivan Ilunga.

Pour rappel, la Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo et ses Alliés projettent un meeting du « renouvellement », le 20 octobre prochain à Kinshasa à la place YMCA

Jephté Kitsita

FacebookTwitterGoogle+
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top