Liens commerciaux

0
*Deuxième journée de colère mardi dernier par les élèves de la ville pour protester contre ces massacres commis par les Ougandais

Ils ne laissent aucun répit aux populations meurtries de la région de Beni, les islamistes ougandais des ADF. Chaque semaine, ils frappent sans pitié en perpétrant des massacres indicibles. Mardi dernier, ils ont opéré sur la nationale N°4, près de Mbau, à 36 Km de Beni-ville sur la route Kamango-Eringeti qui va en Ituri. Les islamistes ont tendu une embuscade sur cet axe et ont tiré à vue sur le premier véhicule de transport qui s’est présenté en tuant ses 6 occupants et en laissant intacte la cargaison à bord.

C’est la Coordination de la Société civile de Beni-Territoire, juste à proximité du lieu de la tuerie qui a donné l’alerte en diffusant l’information. Ce qui a été confirmé par le capitaine Mak Azukay, Porte-parole « SUKOLA-1 » arrivé sur les lieux après que les islamistes Ougandais des ADF s’étaient déjà volatilisés dans la nature.
Mercredi de la semaine dernière, c’était le tour de la ville de Beni d’être à nouveau attaquée, après le massacre de 18 personnes , la semaine avant. Mercredi les islamistes ont pénétré la commune de Paida, qu’ils ont attaquée.
L’attaque a fait 4 morts. Ce qui a provoqué de virulentes manifestations de protestation de la population dans la ville dès le lendemain. Lundi et mardi derniers, tous les écoliers du primaire et du secondaire ont battu le pavé en bloquant tout et imposant quasiment une ville-morte pour protester contre ces massacres commis par les ADF dans la région de Beni.
Tout cela à cause des Ougandais des ADF, ce groupe armé à essence islamiste rigoriste, donc radicale proche de l’ancien Président ougandais, le Maréchal Idi Amin Dada dit « big Dady » (1970-1979) ami du Maréchal Mobutu Sese Seko, Président de l’ancien Zaïre (1965-1997). C’est lui qui installe les ADF/NALU sur les versants inhospitaliers du massif Ruwenzori (7.800 mètres) dans la zone de Mutwanga pour aller chasser du pouvoir le rebelle Kaguta Yoweri Museveni qui venait de prendre quartier à Kampala.
Les ADF n’attaqueront cependant pas l’Ouganda mais vont plutôt installer là au bas du massif Ruwenzori où ils se livrent à l’exploitation des matières précieuses notamment de l’or, depuis fin 80. Ils connaissent la région surtout la forêt équatoriale avoisinante comme leur poche et y évolue comme un poisson dans l’eau. Ils cohabitent pacifiquement avec les communautés congolaises locales.
On ne comprendra jamais pourquoi en 2014, les islamistes ougandais des ADF lancent une campagne de terreur contre les populations civiles de la région qu’ils massacrent de manière cynique et systématiquement à la hache et à la machette. Est tout aussi mystérieux l’objectif poursuivi par cette terreur noire qui continue irréversiblement jusqu’à ce jour. KANDOLO M.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top