Liens commerciaux

0
Le général Célestin Kanyama, directeur des écoles de formation de la Police Nationale Congolaise (PNC), cité comme personne interrogée dans le cadre d’une enquête révélée par AfricaNews, a dit à Reporters Sans Frontières (RSF) qu’il n’est pas au courant des arrestations des journalistes de ce média. Il a même ajouté que ces arrestations ne “relèvent pas de ses attributions”.

Octave Mukendi, Bruce Landu, Roddy Bosakwa, Dan Luyila et Laurent Omba arrêtés ce vendredi 19 octobre sont détenus actuellement à la direction des renseignements de la PNC, avait dit à ACTUALITE.CD, Achille Kadima Mulamba, Directeur général-Directeur de publication du journal.

Selon la même source, ils ont été entendus sur un article mettant en cause certains dirigeants de la Police.

« Je crois que tout part du vendredi 12 octobre 2018. Nous avons publié un article sur l’enquête ouverte sur les rations des élèves policiers et les convocations adressées aux responsables de la Direction de la Formation de la Police Nationale Congolaise », avait déjà dit à ACTUALITE.CD Kadima.

“Il est invraisemblable et consternant que des services de la police procèdent à l’arrestation de journalistes qui ont révélé l’ouverture d’une enquête policière pour des détournements présumés”, déplore Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. Ces journalistes n’ont fait que leur travail en portant à la connaissance du public une enquête en cours. Ils n’ont rien à faire derrière les barreaux et doivent être libérés sans délai”.

RSF dit avoir alerté également par téléphone le général Raus Chalwe, inspecteur général de la police nationale.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top