Liens commerciaux

0
* Le stade s’est révélé trop petit pour accueillir tous les militants de la méga plateforme électorale dont le président Joseph Kabila est initiateur et autorité morale.
Pour un premier essai, c’est un coup de maître. La première sortie publique officielle du Front Commun pour le Congo (FCC), samedi 27 octobre au stade Tata Raphaël, à Kinshasa, a marqué véritablement les esprits. A moins de deux mois des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, ce géant regroupement électoral, initiative du Raïs, a affirmé, sans équivoque, devant les Congolais et à la face du monde, qu’il est rangé, mobilisé et en ordre de bataille pour affronter, sans préalable aucun et sans faux fuyant, le scrutin du 23 décembre prochain et les gagner.

Pour voir Emmanuel Ramazani Shadary, présenté à la population de Kinshasa samedi 27 octobre, le stade Tata Raphaël a refusé du monde, capacité d’accueil insuffisante. De nombreux militants des formations politiques membres de la méga plateforme à peine arrivés sur les lieux rebroussaient chemin. Les alentours de Tata Raphaël et les avenues qui mènent vers le Stade étaient bondés de militants du FCC venus des 24 communes de Kinshasa.

BASE ASSUREE
De quoi faire dire à l’ancien Secrétaire général du PPRD, Henri Mova Sakanyi que "jamais dans ce pays, on a réuni une telle coalition de forces autour d’un candidat... Si quelqu’un a une base solide, qui n’a pas à la quémander, qui n’a pas à chercher de coalition hétéroclite, c’est bien lui. Moi, je crois que sa force réside dans la base qu’a constituée la famille politique de Joseph Kabila qui se perpétue à travers Emmanuel Ramazani ". Et donc selon Mova, le candidat du FCC jouit de la base léguée par Joseph Kabila qui pourrait lui permettre de remporter la présidentielle du 23 décembre prochain.
Membre éminent de la kabilie, le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, ne dit pas autre chose non plus. Il embouche la même trompette en affirmant que Emmanuel Ramazani Shadary bénéficiera de la base électorale de 2006 et de 2011 de son mentor, Joseph Kabila. "Sa base, c’est le FCC. Sa base, c’est nous. Sa base, c’est celle qui a voté pour lui en 2006 et en 2011 et c’est celle qui a voté pour Kabila en 2006 et en 2011. Il est celui qui est le plus à l’aise en terme de base. L’affluence indique que Shadary est accepté. Lorsque vous comparez avec d’autres évènements qui ont été organisés hier (Marche de l’opposition contre la machine à voter, NDLR) vous voyez de quel côté bat le cœur de Kinshasa aujourd’hui. Vous voyez que ça dément tous les faux pronostics que nous avons entendus, ça et là", a déclaré Lambert Mende.
Felix Kabange Numbi, membre du Comité de stratégie du Front commun pour le Congo s’est réjoui de la présence nombreuse des militants du FCC. Pour lui, les militants ont respecté l’appel lancé pour ce grand meeting de mobilisation de l’électorat du FCC à Kinshasa pour soutenir le processus électoral.
" Aujourd’hui nous sommes heureux parce que le mot d’ordre du FCC a été entendu non seulement par les militants du FCC, mais également par la population. Mais aujourd’hui, nous avons voulu montrer que non seulement nous sommes plusieurs partis et regroupements politiques avec un seul candidat que nous tous nous appuyons, mais nous avons aussi plus de 80% des candidats aux législatives nationales et provinciales du 23 décembre ", a indiqué Félix Kabange Numbi. Ce n’est pas tout. Le ministre de l’Habitat et Rénovation de la ville convie l’opposition à prendre part aux joutes électorales.
"J’invite nos amis de l’opposition à participer au scrutin du 23 décembre. Ce que j’ai retenu dans leur message de Johannesburg qu’il y aura élection le 23 décembre et qu’ils ne vont pas boycotter le processus électoral. C’est la meilleure décision. Si nous devons revenir sur le débat de la machine à voter, cela veut dire que nous devons repousser la date des élections. Mais ce n’est pas ce que veulent les Congolais", a déclaré Félix Kabange.

LE PROGRAMME DU FCC ANNONCE POUR CETTE SEMAINE
Dans son speech, le candidat du Front Commun pour le Congo, Emmanuel Ramazani Shadary a annoncé pour cette semaine la présentation de son programme de gouvernement de même que son équipe de campagne.
"Notre campagne sera républicaine. Nous mettrons Dieu au centre de toute chose et nous allons gagner. Nous allons présenter notre projet de société ainsi que notre équipe de campagne, la semaine prochaine", a déclaré Ramazani Shadary. Il a également remercié le Président Joseph Kabila le choix porté sur sa personne, pour représenter le FCC à la prochaine présidentielle. Candidat de la majorité sortante, Emmanuel Ramazani a demandé à la population de faire confiance à la machine à voter, que récuse l’opposition." Pendant que cette dernière peine à parler le même langage autour d’un candidat commun, le FCC fourbit ses armes en vue des élections du 23 décembre prochain. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top