Liens commerciaux

0
De G à D Alain André ATUNDU (FCC) & F. TSHILOMBO TSHISEKEDI A KINSHASA (2018)
… « Tout a déjà été négocié et bouclé avec J. Kabila, Avec ou sans Machine à voter nous soutenons E. Ramazani Shadary malgré ses multiples crimes », a lâché jeudi 18 Octobre 2018 un cadre de l’UDPS qui accompagnait TSHILOMBO aux USA et, veut voir Félix TSHISEKEDI à la primature après l’hypothétique Putsch électoral du 23 décembre prochain en RDC…

DÉCLARATION DU BUREAU POLITIQUE DE LA COALITION DES CONGOLAIS POUR LA TRANSITION SANS KABILA FACE A ACTUALITÉ ET A L’HISTOIRE IMMÉDIATE.

Réunis en bureau politique ce samedi 20 Octobre 2018, les Dirigeants de la CCT (Coalition des congolais pour la transition sans KABILA) ont noté avec regret et amertume la dégradation de la situation tant sécuritaire, économique, sociale et humanitaire en République démocratique du Congo.

Au regard des informations dignes de foi en sa possession, la CCT confirme que cette politique de la terre brulée, cette inflation de foyers de tensions généralisées est murement réfléchie, planifiée et mise en œuvre par le régime de Monsieur Joseph KABILA qui refuse de se soumettre à la volonté du souverain primaire.

La CCT rend hommage au plus de 250.000 compatriotes congolais récemment expulsés de l’Angola, dénonce avec fermeté les conditions d’accueil réservées à ces infortunés de la part du régime liberticide et inhumain que mènent Messieurs Joseph KABILA et Emmanuel RAMAZANI SHADARY.

Sur ce point, la CCT assure l’ensemble des congolaises et congolais ainsi que les partenaires traditionnels de la RDC de sa volonté et de sa détermination à mettre un terme immédiat à ce cycle de violences, d’insécurité et de crise humanitaire dès l’effondrement du système politique inepte de monsieur KABILA.

S’agissant du putsch électoral programmé et prémédité pour le 23 Décembre 2018, le bureau politique de la CCT dénonce les honteuses campagnes prématurées, les achats de consciences et la corruption galopante, alors que plus de 98% des Congolais croupissent dans une misère extrême. Aussi, la CCT dénonce et condamne-t-elle les alliances contre nature et suicidaires qui frisent la trahison mortelle. En effet, le thermomètre électoral actuel avec les alliances nocturnes et diaboliques concoctées entre L’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), le FCC (Front commun pour le Congo) et le PALU (Parti lumumbiste unifié), a déjà donné le coup d’envoi d’un diagnostic décidé d’avance, pour les élections présidentielles du 23 Décembre 2018 en faveur de la Kabilie, avec comme résultat la continuité et la maltraitance du congolais et son pays. Par l’atteinte de son intégrité, en touchant la dignité même de ses enfants afin de le maintenir en esclavage dans son propre pays.

Oh ! si Etienne TSHISEKEDI nous entendait, il se retournerait mille fois dans sa tombe.

Face à ce tableau sombre, autant la Coalition des Congolais pour la Transition sans KABILA se félicite de la prise de conscience de l’écrasante majorité de congolais, autant elle en appelle à une mobilisation générale, sans repos et sans répit pour stopper, purement et simplement, cette mégalomanie d’une autre époque.

La Transition sans KABILA et ses alliés s’impose plus que jamais, ici et maintenant. C’est ici l’occasion de féliciter tous les compatriotes Candidats qui se retirent de ce banditisme électoral du 23 décembre prochain.

A dater de ce jour, démarrent les actions patriotiques qui vont conduire à la chute inéluctable de la Kabilie et l’application effective de l’article 64 de notre constitution de février 2006. Nous commencerons avec la commémoration du génocide qui a plongé le pays dans le deuil et continue de semer la désolation et l’instabilité.

Pour terminer, la CCT félicite le Docteur Denis MUKWEGE MUKENGERE, récipiendaire du Prix Nobel de la Paix 2018. Par cet acte, ses efforts et son combat ont été reconnus et récompensés. C’est pourquoi, la Coalition des Congolais pour la Transition sans Kabila invite le monde et tous les philanthropes à ne pas s’arrêter aux effets, mais, à plus tôt s’attaquer aux causes profondes de la crise en République Démocratique du Congo.

Vive la transition sans KABILA,

Vive le RDC libre

Pour le Bureau politique de la Coalition,

Madame Tania SALONGO,

Rapporteuse de la cérémonie
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top