Liens commerciaux

0
Le Front commun pour le Congo (FCC), regroupement politique qui soutient la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary à l’élection présidentielle du 23 décembre est convaincu que sans Dieu, on ne peut rien faire. Ce qui explique l’organisation le samedi 24 novembre des cultes à travers le pays pour dédier la campagne de leur candidat au Seigneur.

A la messe dite en la cathédrale Notre Dame du Congo à Gombe, où le candidat n°13 était présent, l’officiant du jour, l’Abbé Espérant Biondombe a puisé son message dans les livres d’Ephésiens 4 : 1-13 et de Matthieu 11 : 25-30. " … Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connait non plus ne connait le fils si ce n’est le père… et celui qui a le fils veut le révéler. Venez à moi vous qui êtes fatigués, et je vous donnerai le repos… ", a rappelé le prêtre qui a mis un accent particulier sur l’unité dans la diversité.
S’adressant directement au candidat président du FCC : " Dieu te demande en tant que nouvelle créature de te comporter comme ton nouveau statut l’exige ". Les conseils n’ont pas manqué. "Comme tu es venu chercher Dieu dans sa maison, tu dois intérioriser trois qualités morales ; l’humilité, la douceur et la patience ", a mentionné l’officiant du jour. Et d’expliquer, l’humilité est la conscience de reconnaitre sa petitesse morale. " Nous avons besoin que Dieu nous guide sur la réalité de notre caractère et comportement afin de nous positionner différemment dans notre façon de considérer les autres et de veiller sur eux ", a renchéri l’orateur du jour.
Parlant de la patience, le prédicateur est convaincu que cette qualité amènera le candidat Shadary à avoir la lenteur à venger les fautes et à accepter que les autres soient différents de lui. Puis, Mr L’Abbé Espérant Biondombe l’a invité à faire de ces trois qualités morales, le socle de son comportement.
Pour terminer, il a indiqué que le candidat président du FCC ne doit pas avoir besoin du soutien de Dieu de manière protocolaire mais d’abord parce qu’il est chrétien.
Dans son introduction, le prédicateur a fait savoir que cette célébration est une demande de la main de Dieu sur la RDC en ce moment historique. " Nous confions le processus électoral ainsi que tous les acteurs politiques entre les saintes mains du seigneur ", a-t-il déclaré dans une paroisse pleine comme un œuf.
Pour sa part, le candidat n°13 a reconnu que tout pouvoir vient de Dieu. C’est pourquoi, il a débuté sa campagne électorale par la prière le samedi 24 novembre et la clôture interviendra encore par la prière le 21 décembre.
De son coté, la ligue de femmes du PPRD était présente à la cathédrale Notre Dame du Congo pour soutenir le dauphin du Président Joseph Kabila. Car, les mamans savent mieux que quiconque que, vendre l’image de celui qu’elles ont choisi pour diriger le pays après les élections. Mathy MUSAU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top