Liens commerciaux

0


Du crachat sur la mémoire d'Etienne Tshisekedi. D'improvisation en improvisation sans chronogramme de son action gouvernementale, Bruno Tshibala a causé hier mercredi 14 novembre 2018, un lourd préjudice à la compagnie d'aviation FlyCAA ainsi qu'à tous ses passagers pour avoir retardé le vol de son Airbus A320, en provenance de Lubumbashi pendant plus de 3 heures à l'aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi où il était en escale.




L'homme a improvisé le matin du même mercredi un déplacement vers un village pour aller s'incliner sur la tombe de l'un de ses parents. Les routes étant dans un état catastrophique, son cortège a dû faire plus de temps que prévu. Les passagers qui venaient de Lubumbashi dont le Président de la Commission Nationale des Droits de l'homme, l'honorable Mwamba Mushikonke, sont restés assis à bord sans possibilité de mouvement, ce qui mettait tous les passagers en colère toutes les fois que l'hôtesse devait les appeler à la patience à l'attente d'un passager Vip qui n'était autre que le Premier Ministre Tshibala. Même lorsque le Premier Ministre est entré avec toute sa délégation à la recherche des places pour s'assoir comme dans un bus Fula Fula, les passagers ont commencé à râler condamnant la médiocrité qui a atteint son comble avec ce compagnon d'Etienne Tshisekedi qui a démontré qu'il peut se permettre de violer les droits des autres conscience tranquille pour satisfaire à ses appétits de gloriole. Et donc, Tshibala donne l'impression de quelqu'un qui est surpris par l'élévation et ne sait donc pas s'y adapter ou s'y conformer.


Un Congolais vivant au Canada assis à côté d'un journaliste a raté la signature d'un contrat d'affaires avec un de ses contacts, aussi en transit, qu'il devait rencontrer à son escale de Kinshasa à 17h00, l'avion devant atterrir de Lubumbashi via Mbuji-Mayi à 16h30'. Puisque dans un régime dictatorial où on ne sait respecter les droits des citoyens, comme il est entré premier, Bruno Tshibala est sorti premier mettant toujours les passagers en retard. Voilà comment il souille la mémoire d'Etienne Tshisekedi.

Joël Cadet Ndanga
C-NEWS
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top