Liens commerciaux

0
La Confédération africaine de football (Caf) vient de faire un revirement à 180 degrés. Initialement prévues pour les mêmes dates (dimanches 25 novembre et 02 décembre), les finales de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération, étaient ensuite avancées pour les vendredis 23 et 30 novembre courant. Mais coup de théâtre, l’organe faîtier du football africain, revient sur son calendrier initial, cette fois-ci, avec une précision de taille sur l’heure. Les deux rencontres se joueront respectivement à Casablanca et à Kinshasa, entre les marocains de Raja et les congolais de l’AS V.Club sous le coup de 20 heures locales.

Au soir des demi-finales de la Coupe de la Confédération, le dimanche 24 octobre, le public sportif du continent en général et les supporters de l’AS V.Club de Kinshasa et du Raja de Casablanca étaient fixés sur les dates de l’épilogue de la compétition. Il s’agit de la finale aller qui devait se jouer le dimanche 25 novembre, au royaume chérifien et la finale retour, le dimanche 02 décembre, en RDC.
Quelques jours après, l’institution chère au président malgache, Ahmad Ahmad s’est ravisée à la grande stupéfaction de tout le monde, évoquant des raisons d’ordre organisationnel.
Le stade des Martyrs de la Pentecôte sera à l’honneur. L’antre de la commune de Kinshasa accueillera sa toute première finale de l’histoire. Une bonne image pour le pays de la légende vivante, Ndaye Mulamba, hospitalisée en Afrique du Sud.
La grande question que se pose plus d’un congolais, ce rétropédalage de l’organe faîtier du football africain résulte-t-il de la pression de la base de sa pyramide ? Les états majors au sein de la Caf ont-ils pesé lourd dans la balance ? Seuls les congolais peuvent comprendre la situation du moment qui peut-être, commence à poser ses tentacules Gloire BATOMENE
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top