Liens commerciaux

0
Le Royaume Uni entend contribuer à une juste représentativité de la femme congolaise dans les institutions issues des urnes. Cette préoccupation est du reste partagée par nombre d’organisations de la Société civile et même par des plateformes politiques, toutes tendances confondues.


Pour réfléchir sur les voies et moyens susceptibles de permettre aux femmes d’avoir voix au chapitre et ce au prorata de leur poids démographique et de leur importance socio-économique dans le pays réel, l’ambassade de Grande Bretagne à Kinshasa organise une rencontre ce mardi 20 novembre. Sont attendus à la résidence de l’ambassadeur de Sa Majesté la Reine des représentants de plateformes politiques, des membres de la Société civile et des bailleurs de fonds. Tout ce beau monde espère trouver la formule qui permette aux femmes congolaises d’augmenter substantiellement leur présence dans les institutions à mandat électif. FDA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top