Liens commerciaux

0
Les cofondateurs de l’UDPS encore en vie et les Pionniers du parti (1980-1990) ont rendu un vibrant hommage au Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe pour tout ce qu’il a fait jusqu’ici pour "préserver ce patrimoine historique qu’est l’UDPS". C’était à l’occasion des funérailles d’un des leurs, Raymond Mukoka Muena Kuvula (cofondateur de l’UDPS depuis le 29 septembre 1982). L’illustre disparu a été porté en terre hier jeudi 1er novembre 2018 au cimetière de la Nécropole entre Ciel et Terre.

Ces funérailles ont offert l’opportunité à tous les Pionniers présents de demander au Premier Ministre Tshibala de "réunir sous son autorité l’UDPS". Et ce, en sa qualité de co-fondateur historique de l’UDPS et membre du Premier Directoire National Provisoire, organe dans lequel il siégeait avec le défunt Raymond Mukoka Muena Kuvula.
A cette occasion, les Pionniers de l’UDPS ont estimé que "tous les jeunes gens qui n’ont pas connu la souffrance, les sacrifices énormes qui ont été endurés pour que la Démocratie soit proclamée le 24 avril 1990 doivent rentrer dans les rangs ou être interdits de parler au nom de l’UDPS dont ils ne connaissent pas l’ABC de sa naissance et de sa lutte".
Le parti cher à Bruno Tshibala a totalisé à ce jour 38 ans d’existence. Le Premier Ministre compte 38 ans de lutte derrière lui en plus de 2 années passées au Front Lumumbiste. Tout compte fait, Bruno Tshibala totalise 40 ans de combat politique que personne ne pourra lui dénier.
En un mot comme en cent, pour ceux qui connaissent la formation tshisekediste, Bruno Tshibala a une légitimité en béton pour engager l’UDPS. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top