Liens commerciaux

0





Après le recoupement de toutes les informations et détails sur ce qui s’est passé à Genève autour de la désignation du candidat commun de l’opposition, il est claire aujourd’hui que Martin Fayulu a été au centre de l’escroquerie politique pour se faire désigner. La tentation de Genève a eu donc raison des apparences qu’il a toujours affiché. Il a été un vrai serpent! C’est dommage de découvrir finalement la face vicieuse d’un homme que les Kongolais croyaient de valeur et juste.


Martin Fayulu a déjà été mis en cause dans plusieurs affaires de ruse politique: sa vente de vote à Kimbuta, son parrainage par Ruberwa au Breakfast prayer des Usa(révélé par F. Diongo), sa participation au parlement de 2012 à 2017. Martin Fayulu qui, à deux reprises, a ignoré le mot d’ordre d’E. Étienne de boycotter les élections de 2006 et les résultats des élections 2011, a su quand même rester proche de l’Udps parce que les Kongolais ne lui blâmaient pas outre mesure à cause de sa bravoure et franc-parler. De toutes les façons, personne ne tue les politiciens vicieux au Kongo.

Chasser le naturel, il revient au galop, Martin Fayulu a beau dissimuler son caractère vicieux mais il a été rattrapé et dévoilé par la tentation de Genève. Ainsi on a bien découvert l’homme: devant la grande tentation, ce faux ange peut se transformer vite en démon pour servir le mal. C’est donc lui qui a été utilisé par les invalidés pour tuer politiquement Félix Tshisekedi. On ne peux même pas réfléchir beaucoup sur sa malignité quand on pose la simple question de savoir pourquoi n’a-t-il pas voté Félix Tshisekedi alors que celui-ci a voté pour lui?



Aujourd’hui, Martin Fayulu a été attrapé mains dans le sac de chercher à voler une place qu’il ne mérite pas politiquement. Il a voulu réitéré l’expérience de Zaidi Ngoma qui a écarté, avec la complicité diabolique, E. Tshisekedi d’un poste qui lui revenait de droit politiquement. Nous connaissons tous la suite de l’histoire de Zaidi Ngoma, mort comme un indigent. Martin Fayulu a donc perdu toute confiance et estime que les Kongolais lui témoignaient. C’est donc un général qui vient d’être dépouillé de ses gallons et dégradé. Il n’est plus digne d’aucune confiance. En tout cas, tout Kongolais consciencieux, qui a jugé de la dangerosité de cet homme, ne peut plus, plus jamais, lui faire confiance.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top