Liens commerciaux

0
Peter Tiani, journaliste et responsable du magazine d'information "Le vrai journal", a passé nuit dans un cachot du Tribunal de paix de Kinshasa-Gombe après avoir été il interpellé ce mercredi 7 novembre 2018.

D'après ses proches, c’est un fils du premier ministre Bruno Tshibala qui a porté plainte contre le journaliste pour « diffamation, calomnie, imputations dommageables ».

Peter Tiani avait relayé un article du site scoop-RDC qui évoquait la disparition dans la résidence du premier ministre d'une somme importante d'argent.

Le journaliste avait alerté sur Twitter le 5 novembre sur les menaces qui pesaient sur lui.

"J'apprend et j aimerai bien me tromper que Jean Marie KASSAMBA appelle qui il veut(JED,Pdt UNPC nationale,Min Mende)pour justifier mon arrestation sous prétexte que je suis entrain de m'attaquer au 1er Ministre,Pfffffff.Advienne que pourra..."

Entre le 3 novembre 2017 et le 2 novembre 2018, Journaliste en Danger a recensé 121 cas d’attaques contre les médias et les journalistes, un chiffre identique à celui de 2017. Soixante-dix-sept pour cent de ces atteintes à la liberté de la presse ont été commises par les autorités politiques, administratives ou sécuritaires congolaises, engageant directement la responsabilité de l’Etat. D’après JED, ces attaques ne sont pas des cas isolés mais “font partie d’un système de répression planifié dans le but de faire taire ou faire disparaître tous ceux qui dérangent parce qu’ils ne pensent pas la même chose que les caciques du régime”.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top