Liens commerciaux

0
Réunis depuis le vendredi 09 novembre dernier à Genève en Suisse, sous la facilitation de la fondation Kofi Annan, les 7 Leaders de l’opposition Congolaise, ont désigné par vote, le coordonnateur de la dynamique de l’opposition et président de l’ECIDE comme leur porte étendard. Alors que les noms de Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi étaient les plus cités pour être candidat commun de l’opposition congolaise, c’est enfin Martin Fayulu Madidi qui représentera l’opposition à l’élection présidentielle du 23 Décembre prochain, en République Démocratique du Congo face au candidat FCC, Emmanuel Ramazani Shadary.



Dans le communiqué final sanctionnant la fin de leur réunion, les opposants Moïse Katumbi, Felix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Freddy Matungulu, Vital Kamerhe et Adolphe Muzito, ont mis en place une coalition politique dénommée ‘‘LAMUKA’’, qui a pour objectif, entre autres : réaliser l’alternance démocratique par des élections libres, transparentes, inclusives, paisibles ; restaurer et consolider la démocratie ainsi que l’ordre institutionnel issus de l’accord global et inclusif de Sun city ; présenter par un programme commun l’Opposition une offre politique alternative crédible au peuple congolais pour le changement de leadership national et de la gouvernance de la RDC…


LAMUKA annonce dans ce même communiqué l’organisation imminente d’un meeting populaire à Kinshasa pour présenter au peuple congolais le candidat commun de l’opposition ; la présentation du programme commun de l’Opposition et de l’état-major de la campagne ; l’organisation d’une série des manifestations politiques à travers tout le pays pour obtenir la tenue des élections crédibles, transparentes et apaisées.



« S’agissant du processus électoral ; les leaders de l’opposition ont réaffirmé la détermination de leurs organisations politiques à participer dans le cadre de la coalition Lamuka, aux élections prévues pour le 23 Décembre 2018 », peut-on lire dans un paragraphe dudit communiqué contresignés par tous les leaders de l’opposition précités. Et de poursuivre : « A cet effet la coalition Lamuka poursuivra sans relâche le combat pour l’abandon de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral et la décrispation politique en vue de rendre ces élections libres, transparentes, inclusives, crédibles et apaisées ».

Le choix de Martin Fayulu reste une surprise comme l’était celui d’Emmanuel Ramazani Shadary. Mais si au FCC la docilité a été manifeste malgré les chuchotements dans les couloirs, cela ne parait pas évident dans l’opposition notamment à l’UDPS où la base ne jurait que sur la personne de Felix Tshisekedi comme candidat commun. Non sans raison, déjà pour Augustin Kabuya, cadre de ce parti qui s’est confié au micro de nos confrères de Top Congo FM : « Ce qui vient de se passer n’est pas différent de la situation de Sun City. L’UDPS doit se prononcer demain, après la réunion extraordinaire qui va se tenir ». Et d’ajouter : « Mais toutefois je tiens à préciser une chose : nous n’accepterons jamais qu’on nous impose un autre Zaïdi N’goma. Nous ne sommes battus pendant 36 ans, ce n’était pas pour avoir un candidat commun ». Wait and see, comme disent les Anglais!!!

Daniel-Curie MAMBA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top