Liens commerciaux

0
Dans un communiqué publié hier mardi 20 novembre, le Conseil des partis dits indépendants informe l’opinion qu’il donnera sa position finale sur le processus électoral et les dangers qui guettent la paix et la cohésion nationale, demain jeudi, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

A en croire ce communiqué, la configuration politique actuelle de la RDC s’éclaircit progressivement grâce à l’aboutissement d’une longue lutte pour la reconnaissance de la force montante des partis indépendants dont le Mouvement bleu est le fer de lance. « Nous le constatons par les sollicitations et invitations diverses de la Monusco, le Conseil de sécurité des nations Unies (dans ses dernières déclarations), la SADC, l’UA, l’UE, le Forum des confessions religieuses ainsi que le FCC et l’Opposition dans sa diversité », fait savoir le prof. Jean Paul Moka, président de cette structure.
Pour lui, cette reconnaissance est le résultat d’un travail de fond soutenu par l’adhésion officielle et documentée des grandes institutions indépendantes et apolitiques de ce pays telles que l’alliance des chefs traditionnels du Congo, les Intersyndicalistes du Nord et Sud-Kivu, l’Eglise du Christ au Congo, ainsi que le Mouvement Psaume 23 « qui se sont prononcées, sans équivoque sur la nécessité du Plan Moka dans la recherche de l’amélioration du quotidien social des congolais ».
Par ailleurs, le CPI tient à signaler à l’opinion qu’il est le seul organe à pouvoir engager les partis et regroupements qui le composent ou le soutiennent. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top