Liens commerciaux

0
Un nouveau-né depuis hier dans les rayons des bibliothèques de la RD Congo. Particulièrement celles de Kinshasa, capitale du pays. Il s’agit de l’ouvrage"Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement", œuvre du Premier ministre honoraire, Augustin Matata Ponyo Mapon. 900 pages, l’ouvrage de l’homme à la très célèbre cravate rouge, a été porté sur les fonts baptismaux hier mardi 13 novembre. La cérémonie a eu lieu à l’hôtel Memling à Kinshasa.

Paru dans la maison d’édition Michel Lafon 2018, avec la préface de Serge Michaïlof, "Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement",est un recueil des discours de la Primature du 18 avril 2012 au 14 novembre 2016. Il s’agit d’une mine d’or de connaissances qui immortalise le bail du prédécesseur immédiat de Samy Badibanga.
Parce que les paroles s’envolent et les écrits restent, l’homme de la stabilité du cadre macroéconomique en RD Congo, a donc choisi la meilleure façon de rester toujours présent, dans la mémoire collective de ses concitoyens, toutes générations confondues.
Structuré en dix-sept chapitres, l’ouvrage séduit par son champ d’impact visuel. Sur la première couverture, une photo d’illustration de l’auteur, imprimée en gros plan, occupe un peu de la moitié inférieure de la page.

UNE PLUS VALUE
Le dos rouge vif du livre, lui confère une plus-value en termes de référencement. Le premier chapitre prend en charge la vision et l’action gouvernementale. Le second s’intitule "Amélioration du processus décisionnel au sein des institutions (ndlr : celles de la RD Congo)".
Le troisième chapitre présente les projets de loi de Finances. Le quatrième est titré : investissement et amélioration du climat des affaires….
"Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement" n’est pas un livre quelconque. Mais l’ouvrage qui assouvit la curiosité des intellectuels, des chercheurs d’aujourd’hui et du futur.
Dans son œuvre, Augustin Matata Ponyo apporte des réponses aux préoccupations de la communauté d’hommes. Pour le coup, celle de la RD Congo. Comment le pays pourrait-il être cité parmi les économies les plus réformatrices du monde en 2014 ? Voilà, l’une de principales questions que pose l’auteur, non sans y répondre. D’où, l’intérêt pratique de l’ouvrage.

UNE SOURCE INTARISSABLE DES CONNAISSANCES
Deux ans après son départ de la Primature, c’est donc un Augustin Matata Ponyo qui, au-delà de ses réalisations déclinées en termes de modernisation du château douillet de l’avenue Roi Baudouin à Gombe, lègue à la postérité, une source intarissable de connaissances.
Le Bien-fondé de ce livre est sans équivoque. Il codifie le respect de l’histoire et des hommes. En plus de la reconnaissance sincère de l’auteur, à tous ceux que lui-même qualifie d’acteurs du progrès accompli. Aussitôt après son vernissage, "Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement" de Matata Ponyo s’est immédiatement vendu à un prix promotionnel de 14 $. Un addendum de 255 pages, contenant uniquement toutes les lettres reçues par Augustin Matata Ponyo, a été gracieusement remis à tous les invités. Ce, sans distinction de rang social. Grevisse KABREL
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top