Liens commerciaux

0
La campagne pour les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales a pris officiellement fin le vendredi 21 décembre à minuit, comme l’a fixée la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Lancée le 22 novembre 2018, elle a été marquée par les tournées effectuées dans le Congo profond par Emmanuel Ramazani Shadary, Martin Fayulu et Félix Tshisekedi (Fatshi), trois de 17 candidats en lice à la présidentielle. Qu’ont retenu les Kinois de cette campagne ? Réactions dans ce baladeur réalisé par le ’’Journal du citoyen’’ dans sa 31ème édition.

"SHADARY, FATSHI ET FAHULU ONT FAIT PREUVE DE MATURITE"
Les trois candidats à la présidentielle 2018 ont fait preuve de maturité. A travers eux, on sent que le comportement des politiciens congolais commence à changer. Durant leur campagne, je n’ai pas remarqué dans leur discours, l’incitation à la haine ni des paroles discriminatoires. Shadary, Fatshi et Fayulu n’ont pas eu d’écart de langage, s’étant juste cantonnés sur leurs objectifs respectifs. Ils ont eu à montrer à leur population qu’ils ont chacun au moins un plan pour construire l’avenir de la République Démocratique du Congo. Victorine Mbatshona, 24 ans, étudiante à l’ISP/Gombe, Kinshasa

« L’INTOLERANCE A ETE AU RENDEZ-VOUS PENDANT LA CAMPAGNE »
L’intolérance a été au rendez-vous pendant la campagne électorale. On a vu des candidats à la présidentielle violer la Loi électorale. Le Gouvernement n’a pas pu mettre la discipline dans le comportement de ces trois leaders et candidats à la présidentielle 2018. Nous savons tous bien que la campagne électorale est régie par des règles établies par la Loi électorale. Un des candidats en lice a commencé la campagne avant la date prévue par la Centrale électorale. Il a violé ainsi l’article 11 de la Loi électorale selon lequel le délai des campagnes électorales sont fixées par le calendrier arrêté par la Ceni. Cette intolérance s’est accrue pendant la campagne où des candidats de l’Opposition ont été privés d’accéder aux médias publics.
Djanny Tshilombo, 22 ans, cambiste, Barumbu

« FAYULU ET FELIX SE SONT COMPORTES EN ENNEMIS ACHARNES »
Emmanuel Shadary est le seul candidat à avoir circulé partout en RDC. Il a visité toutes les provinces et la population lui a témoigné son soutien. Etant donné qu’il incarne la vision du chef de l’Etat, il a fait tout ce qui est en son pouvoir pour palper du doigt les réalités du pays. Fayulu, lui, a réussi à se faire une renommée en moins de temps. Les Congolais le préfèrent à Fatshi. Il était acclamé partout où il est passé. Dans son discours, le candidat n°4 à la présidentielle a prôné la correction des contrats miniers. Au début de la campagne, il était contre la machine à voter, mais à la fin de la campagne, il a changé de langage. Pourquoi ce revirement soudain ? Félix bat sa campagne avec les moyens de bord. Il a du mal à convaincre la population depuis le retrait de sa signature des accords de Genève. Le choix porté sur Fayulu était un signe de l’échec de l’opposition aux élections du 23 décembre, car il a vraiment divisé l’opposition, en la rendant fragile face au camp de la majorité. Fayulu et Félix se comportent comme des ennemis acharnés, alors qu’ils devraient se serrer la main pour battre campagne ensemble.
Lina Maolo, 46 ans, hôtesse de l’air, Barumbu

"MARTIN FAYULU A DESORIENTE LES ELECTEURS EN CHANGEANT DE DISCOURS SUR LA MACHINE A VOTER"
Le candidat de la coalition ’’Lamuka’’, qui ne croyait pas aux institutions de la République, a démarré sa campagne en retard. Alors qu’il demandait le boycott de la machine à voter, Martin Fayulu a désorienté les électeurs, en changeant de discours à une semaine de la fin de la campagne, appelant la population à accepter cet appareil électronique lors du vote. Ce discours contradictoire a été à la base de plusieurs conflits entre les militants de différents regroupements politiques.
Moïse Boshab, 25 ans, étudiant à l’UNIKIN, Mont-Ngafula

« FATSHI ET FAYULU SE PARTAGENT LES CHANCES DE GAGNER LES ELECTIONS »
Tous le trois candidats ont réussi à drainer des foules à chaque meeting. La masse mobilisée par la vareuse n°13 du Front Commun pour le Congo (FCC) a sans doute été motivée par le gain. Par contre, les partisans de Fayulu et de Tshisekedi ont accouru par défi, stimulés soit par leur fanatisme soit par le tribalisme. Les deux opposants en campagne ont réussi à galvaniser leurs troupes dans leurs fiefs respectifs et bien ailleurs. Je déplore toutefois leur inconstance vis-à-vis de leurs décisions : Tshisekedi et Fayulu n’ont pas respecté les accords de Genève. Leur chance réside dans la volonté de Congolais qui aspirent au changement, en rejetant le candidat de la continuité. Le fait que Tshisekedi ne soit pas allé dans le Bandundu et Fayulu au Kasai prouve que les deux candidats ne font pas une campagne électorale inclusive. Il faut compter sur les voix de tous les Congolais où qu’ils soient. Sur le terrain, les deux candidats de l’opposition se partagent les chances de gagner les élections, si la machine à voter n’est pas truquée.
Marina Nkanu, 30 ans, caissière, Kintambo

« TOUS LES TROIS PRINCIPAUX CANDIDATS FONT RECOURS A LA PRIERE POUR LEUR VICTOIRE »
Tous les trois candidats principaux font recours à la prière pour leur victoire. Ils valorisent la dignité des Congolais, et dénoncent les vices, ainsi que les antivaleurs qui minent la société congolaise. Sur le terrain, Shadary a battu campagne avec une telle assurance que je me demande, s’il n’est pas déjà sur le point d’être le prochain président de la RDC. Il utilise l’argent de l’Etat pour attirer la foule. Félix, quant à lui, bat sa campagne avec un œil penché vers le candidat du FCC. Il redoute la fraude avec la machine à voter. Son discours très rassurant fait de lui le favori de trois. Fayulu, lui, est un homme de terrain habitué à se mettre dans la peau du peuple. Sa plateforme ‘‘Lamuka’’, composée de plusieurs partis politiques, lui sert de rempart électoral. Il a également la chance de gagner autant que Félix.
Aaron Butumbi, 47 ans, pasteur, Maluku
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top