Liens commerciaux

0
La plateforme électorale Lamuka a fini par pousser un ouf de soulagement après l’annonce de l’atterrissage hier lundi 3 décembre de deux avions pour la campagne de Martin Fayulu. Selon certaines sources relayées par les médias en ligne, les membres du staff du candidat de la coalition Lamuka et les experts de l’autorité de l’aviation civile ont été dépêchés en Afrique du Sud pour le contrôle de viabilité de ces deux aéronefs.

Désormais, plus rien ne saurait empêcher le lancement de la campagne du candidat à la présidentielle issu de l’accord de Genève. Les avions devant le transporter n’avaient pas reçu des autorités compétentes de l’aviation civile, l’autorisation d’atterrissage et de survol de l’espace aérien congolais.
Annoncé depuis dimanche 2 décembre dernier, ce périple électoral du candidat de Lamuka à la magistrature suprême, pourrait véritablement démarrer demain mercredi 4 décembre. Sans nul doute, le programme tel que prévu, devra subir quelques modifications
Le programme de la première phase de la tournée électorale du candidat Martin Fayulu comprenait 9 étapes. Le lancement et en même temps, le début de la première phase de cette tournée électorale étaient annoncés le dimanche 2 décembre dernier par les villes de Beni et de Butembo dans le Grand Nord. Tandis que lundi 3 décembre était prévu l’étape de Bunia avant mardi 04 décembre pour Goma et Bukavu.
Kisangani dans la province de la Tshopo s’apprêtait à accueillir le candidat de Lamuka le mercredi 05 décembre et le jeudi 6 décembre, il était attendu à Buta et à Isiro avant de se rendre le vendredi 7 décembre à Lubumbashi chef lieu de la province du Haut Katanga.
Samedi 8 décembre, c’est l’étape de Kasumbalesa, Likasi et Kowezi. Cette première phase du candidat de Lamuka devait être bouclée le dimanche 09 décembre par Kamina dans la province du Haut-Lomami et Kalemie dans le Tanganyika.
Jean Bertrand Ewanga cadre de Ensemble et membre éminent de l’équipe de campagne de Martin Fayulu avait déjà affiché, à Top Congo, un certain optimisme à l’issue des contacts avec les autorités de l’aviation civile. "Les démarches d’atterrissage des avions de Fayulu Martin avancent très bien et les heures qui suivent sont prometteuses" avait-il annoncé. Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top