Liens commerciaux

0
Deux blessés dont un grave, deux motos confisquées par la police et une autre emportée, c’est le bilan d’une attaque contre le cortège de la députée Henriette Wamu jeudi 13 décembre à 17h, heure de Kinshasa dans la commune de Bandalungwa au niveau de Inga.

A en croire Étienne Tshisekedi wa Mulolo, secrétaire général de l’Alliance pour le Progrès du Congo, APC, parti de Henriette Wamu, candidate UDPS aux législatives nationales dans le district de Funa, cette attaque est l’oeuvre de jeunes appartenant à la coalition Lamuka.

« On revenait du quartier Lubudi où l’honorable était partie communier avec les mamans 400 au total. En retour, arrivés au niveau de Inga à Bandalungwa, nous avions rencontré un groupe de jeunes de Lamuka, ils ont attaqué le cortège, et il y’a affrontements. Le bilan fait état de deux blessés dont un grave du côté Lamuka qui a été conduit à l’hôpital, la police a confisqué deux motos de notre cortège et ont arrêté une personne de notre côté. Une troisième moto de notre cortège a été emportée par les gens de Lamuka », a expliquée le secrétaire général de l’Alliance pour le Progrès du Congo, APC, parti allié de l’UDPS.

Tout en condamnant cet acte, Étienne Tshisekedi wa Mulolo déplore le fait qu’un groupe de jeunes de l’opposition puisse s’attaquer aux autres oubliant leur adversaire commun.
« C’est regrettable, moi je pense que chacun doit faire sa campagne en toute liberté. Mais ces jeunes sont venus s’attaquer à nous en disant que nous avons été corrompus par le pouvoir, ce n’est pas normale… », a-t-il déploré.

Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top