Liens commerciaux

0
C’est campagne de leurs vies! Celle où un duo que rien ne réunissait il y a quelques mois, finit par être porté un peu partout, par tout un peuple qui espère changer l’avenir de la République
démocratique du Congo. A Lubumbashi, fief crucial disputé entre Joseph Kabila et Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe raflent la mise, porté par une marée humaine.
Dans air de revanche, des milliers de personnes sont de nouveau descendues dans la rue pour accueillir l’autre coalition de l’opposition en lice pour la Présidentielle du 23 décembre. Félix Tshisekedi, candidat numéro 20, est arrivé peut après 16H (heure locale) aux côtés de son omniprésent directeur de campagne Vital Kamerhe. De l’autre côté, dès l’entrée de l’aéroport de la Loano, les rues suffoquent! Lubumbashi est en ébullition, aidé sans doute par une maladresse du pouvoir congolais.


En effet, l’opposant Martin Fayulu n’avait pas pu se réjouir jusqu’au bout avec ces partisans, les forces de l’ordre, sans doute effrayées par la masse populaire, ont ouvert le feu, faisant au moins un mort en début de semaine. Comme pour se venger, des vagues ont déferlé dans les rues de la capitale du Cuivre toute la journée. Certains sont sur des toits de véhicules dans un embouteillage monstre, alors que d’autres arrivent à pied. Ceux qui ont eu l’idée d’utiliser des motos sont les plus brillants. Ils se faufilent, tous, en mettant cap vers la LOANO.


Lubumbashi
. Les militants de Félix Tshisekedi, toujours attendu, se mouillent sûrement devant (point de contrôle) l'aéroport.


Tu ba wuwe [nous allons les tuer]“, scandent certains vers l’avenue Bilela Balanda, non loin du monument de l’Unité Katangaise, reprenant la célèbre chanson du TP Mazembe, club de football phare de la ville, appartenant à un certain Moïse Katumbi. Ils ne veulent tuer personne, il s’adressent parfois à un panneau d’Emmanuel Shadary, candidat du pouvoir, où même à des affiches de Martin Fayulu.



Ni vent, ni la pluie qui vient de commencer ne les arrêtent. Eux qui attendront longtemps avant de voir les silhouettes de leurs deux nouveaux seigneurs de la ville sortir du portail des visiteurs spéciaux à la Loano. Mais comme partout, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont du mal à avancer. Leur cortège est défié par des milliers des partisans. Dans leurs regards perchés sur le toit, les présidents de l’UDPS et de l’UNC peuvent savourer ce triomphe.
La guerre brutale entre Moïse Katumbi, qui soutient farouchement Martin Fayulu, et Joseph Kabila aura eu pour conséquence de livrer les clés de cette ville, certes souvent acquise à l’UDPS, au FATSHIVIT. Le nouveau duo pourrait peut-être profiter de ce duel au sommet pour créer une sensation au 23 décembre 2018. La nuit risque d’être longue ici à Lubumbashi.

politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top