Liens commerciaux

0
Selon l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, « ACAJ », des autorités ont arrêté des stratégies pour entraver la campagne électorale du candidat N°4 à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain.

Cette association de défense des droits humains l’a dit dans un communiqué rendu public ce mardi 18 décembre 2018 et parvenu à la rédaction de 7SUR7.CD.

« À Kindu, Kalemie et Lubumbashi, ce sont les autorités locales qui ont recruté et payé des jeunes pour entraver la campagne électorale du candidat Martin Fayulu, de la coalition LAMUKA. Dans un enregistrement audio, qui circule dans les réseaux sociaux, on entend le gouverneur de la province du Haut Katanga, Pande Kapopo, en train d’inciter ses partisans à perturber la campagne électorale de Martin Fayulu », indique ACAJ

Le maire de la ville de Kananga poursuit ACAJ, a même publié un arrêté interdisant toutes manifestations publiques en violation des dispositions légales relatives à la campagne électorale.

Rappelons par ailleurs que la campagne électorale va se clôturer le vendredi 21 décembre prochain à minuit soit, dans exactement 3 jours. Le vote interviendra quant à lui le 23 décembre.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top