Liens commerciaux

0
Le suspens demeure total sur le report ou non des élections générales prévues à la fin de cette année en République Démocratique du Congo.

Le rapporteur de la Commission Électorale Nationale Indépendante, « CENI », a déclaré qu’ils ont demandé à leurs techniciens de faire le nécessaire pour que la date du 23 décembre soit respectée, mais qu’à l’impossible nul n’est tenu.

« Nous leur avons demandé dans un premier temps repasser sur toutes les machines les 5746 revenues dans ce qu’on va nous envoyer et ce que nous avons sur place pour nous fixer sur le nombre exacte de bonnes machines opérationnelles qui peuvent ouvrir le bureau. Ce sont les mêmes techniciens qui doivent repasser sur les bulletins, les 800.000 qui sont arrivés cet après-midi et les 2 millions qui arrivent le matin pour arriver à vérifier et y mettre la sécurité que nous appelons le QR Code », a dit Jean-Pierre Kalamba sur BBC.

Pour le rapporteur de la Centrale Électorale, prolonger la date des élections de quelques jours pour bien faire les choses ne serait pas mal que de les faire capoter.

« À chaque minute et à chaque heure nous évaluons avec eux. Si ce n’est pas possible nous reviendrons nous prendrons langue avec les acteurs s’il faut ajouter 4,5,7, 10 ou 14 jours pour faire ça. Est-ce que ce serait mal de bien faire les choses que de faire capoter les choses en dernière minute parce qu’on fait le fétichisme des dates? », s’est-il exprimé.

Rappelons par ailleurs qu’à ce sujet, la lumière sera faite ce jeudi 20 décembre 2018 à 15h, heures de Kinshasa par le président de la CENI, Corneille Nangaa qui sera face à la presse.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top