Liens commerciaux

0
Le Secrétaire général de la CENCO est revenu ce vendredi matin sur le rapport préliminaire de son organisation sur les élections du 30 décembre 2018. Pour l’abbé Donatien Nshole, il y a eu beaucoup d’irrégularités mais celles-ci ne sont pas de nature à entamer considérablement le choix exprimé par le peuple congolais, a-t-il déclaré sur RFI.

« Malgré ces irrégularités, nous considérons que le peuple congolais a réussi à s’exprimer. Mais le plus important c’est le respect de cette vérité des urnes. », a-t-il insisté.

Une vérité que la CENCO garde secrète pour l’instant. « Il ne nous appartient pas de proclamer des résultats mais nous avons observé que le peuple congolais a fait le choix d’un candidat comme président de la république », répète-t-il en reprenant la formule choisie par la CENCO pour ne pas enfreindre l’interdit en dévoilant un nom.

Et lorsque la journaliste de RFI lui demande ce qui va se passer si la CENI proclamait des résultats non conformes à ceux que détient la CENCO. Réponse de Donatien Nshole : « C’est notre droit de contester. Quelle que soit la forme [que prendrait cette contestation], nous allons être le plus clairs possible pour dire que c’est ça ou ce n’est pas ça ».

Faisant valoir son rôle d’observateur «citoyen», abbé Nshole dit ne pas craindre d’engager un rapport de force avec les autorités congolaises. « Pour le moment nous demandons à la population d’être sereins et vigilants ».


CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top