Liens commerciaux

0
La victoire de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la présidentielle du 30 décembre dernier en RD Congo, a donné lieu à une sorte de Kermesse au siège national de l’UDPS, à la 11ème rue du quartier résidentiel de Limete. Des mets préparés sur place à la cuisine kasaïenne, sont vendus et consommés en plein air. Des fretins communément appelés "Ndakala" à Kinshasa, à la viande du chien, très prisée par des jeunes gens décomplexés du Kasaï, rien ne manque au menu.

Si certaines personnes ont jeté leur dévolu sur de petits restos de fortune, d’autres ont carrément choisi la vente de badges de dimension 160X140 frappés de l’effigie du nouveau président élu. D’autres encore proposent à l’achat, des chemises et t-shirts blancs portant également la photo de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Une autre catégorie de vendeurs est celle négociants des pagnes UDPS, imprimés avec tous les symboles du parti. Une véritable concurrence loyale qui laisse les combattants de l’UDPS, clients privilégiés de ces vendeurs occasionnels, le libre choix.
" Pembe te, oko kota te ", traduit littéralement en " si on n’est pas de blanc vêtu, on n’entrera pas ", s’écrie le jeune Kanku Kabeya, vendeur de t-shirts blancs. Sur ces tricots, on retrouve l’effigie de Fatshi sur la face, et la mention : "Yoka base " (écoute la base) sur le dos. " Tout combattant et sympathisant de l’UDPS sera habillé, soit en chemise, soit en polo blanc, le jour de la prestation de serment de notre Président élu. Pour donner un relief particulier à cette solennité attendue dans tout le pays, il serait souhaitable que la chemise ou le t-shirt porté ce jour-là, porte également l’effigie de notre leader. A mon avis, je crois que cela est vraiment indispensable ", déclare serein, un combattant de l’Udps, assis devant sa bouteille de bière servie sous un parasol.
Tout porte à croire qu’à la 11ème rue Limete, l’heure est aux préparatifs sérieux de la cérémonie de prestation de serment de Félix Antoine Tshisekedi, qui devrait avoir lieu ce jeudi. A moins que les contraintes logistiques n’en décident autrement. Sinon, c’est en principe demain jeudi 24 janvier, que le Président sortant Joseph Kabila, devra passer le flambeau à son successeur élu Fatshi.

UN MESSAGE CRYPTE DE LA BASE
Nuit et jour, la foule est bien présente devant le siège de l’UDPS. Que ce soit un jour ouvrable ou pas, l’espace naturel compris entre le boulevard Lumumba et le QG du parti cher à feu Etienne Tshisekedi, ne désemplit pas. C’est donc cette ambiance de fête qu’observent au quotidien, les Kinois empruntant ce passage. Principalement les habitants des communes de l’Est de la ville de Kinshasa. Y compris ceux de Lemba, Matete, Makala et Mont-Ngafula.
La fête, faut-il le rappeler, avait déjà commencé plusieurs heures avant même la publication, le jeudi 10 Janvier, des résultats provisoires de la présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Au moment où toute la ville était comme presque enveloppée dans la psychose, au siège de l’Udps, c’était plutôt une ambiance contrastée, traduite par une liesse spontanée. Déjà vers 16 heures, le siège du parti refusait du monde. Un écran géant fut même placé dehors, pour permettre à des milliers de personnes présentes sur place, de suivre en direct la veillée électorale.
Depuis ce jour-là, des centaines de militants de l’Udps se relayent à la permanence de leur parti. Nombreux y passent même la nuit à la belle étoile. Ils ne s’en lassent sans doute pas. Car, la musique les accompagne toute la nuit, jusqu’aux heures du petit matin.
Cependant, au-delà de cette effervescence de plus de deux semaines au siège du parti, des analystes estiment que les combattants de l’Udps envoient un message crypté au nouveau Chef de l’Etat. Ce message de la base est de dire que leur permanence explique à suffisance leur situation sociale. En d’autres termes, il s’agit des milliers de personnes sans emploi, auxquels le nouveau Président élu devra donner du travail. En tout cas, les concernés y croient. Nombreux sont convaincus que l’avènement de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au sommet de l’Etat, résorbera le chômage au pays. Attente somme toute légitime. Toujours est-il qu’en cinq ans, pas évident que le pari soit gagné même à 50%. Ce, au regard de l’importance et du nombre de défis à relever. Grevisse KABREL
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top