Liens commerciaux

0
Le Gouvernement congolais est satisfait de la toute dernière position de la SADC sur les élections en RDC et le fait savoir parfois de façon musclée. En cause, le camouflet que Kinshasa considère que l’organisation vient d’infliger au Président zambien, coupable d’avoir essayé de demander le recomptage de voix de l’élection présidentielle.

« Nous ne nous attendions pas à une autre déclaration », a d’abord tempéré Lambert Mende interrogé par nos confères de Top Congo avant d’ajouter offensif à l’endroit du numéro un zambien : « Le Président Edgar Lungu a commis une erreur que ses pairs viennent de corriger de manière cinglante », a assené le ministre de la Communication et des médias.

Dans leur déclaration, les Chefs d’État de la SADC ont en effet salué la tenue des élections en dépit de quelques difficultés. Ils ont surtout demandé à la Communauté internationale à respecter la souveraineté de la RDC. Lambert Mende y voit un rappel à l’ordre aux nombreuses immixtions étrangères dans le processus électoral congolais ces derniers jours.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top