Liens commerciaux

0
Et si l’élection présidentielle en RDC n’était pas encore jouée ? La question mérite d’être posée après la dernière suggestion de la Communauté économique des États de l’Afrique australe à l’endroit des acteurs politiques congolais. Alors que la proclamation de Félix Tshisekedi comme vainqueur du scrutin est contestée par Martin Fayulu, la SADC a proposé dimanche qu’un recomptage des voix était la meilleure solution pour rassurer à la foi les gagnants que les perdants.

Et ce n’est pas tombé dans les oreilles d’un sourd. Dans un tweet, le candidat de Lumaka, salue ce recours venu de la sous-région.

« Je remercie la SADC pour son exigence d’un recomptage afin de proclamer celui qui a véritablement et régulièrement gagné. Il serait dangereux de ne pas soutenir le processus démocratique en RDC. », a déclaré celui que la CENI a déclaré deuxième qui appelle par ailleurs “toutes les parties à leurs responsabilités pour rétablir la vérité des urnes.”

Martin Fayulu a déposé un recours a1 la Cour Constitutionnelle. Il se considère que le véritable vainqueur de l’élection du 30 décembre 2018. les chiffres rendus publics vendredi par sa coalition Lamuka le place largement en tête avec plus de 61% tandis que Félix Tshisekedi et Emmanuel Shadary ne recueilleraient que 18% chacun.0

Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top