Liens commerciaux

0
Dimanche 30 décembre 2018, près de 39 millions de Congolais étaient aux urnes pour, enfin, pouvoir choisir le successeur de Joseph Kabila au pouvoir depuis 18 ans. Mais plus d’une semaine après ce processus électoral chaotique, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a indiqué dimanche 6 janvier qu’elle ne pouvait pas encore diffuser d’estimations provisoires.
Après deux ans de retard et trois reports, les Congolais se sont rendus aux urnes, dimanche 30 décembre, pour élire le successeur de Joseph Kabila. Avant cette date fatidique, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avait rassuré qu’elle publiera les premières tendances de cette élection présidentielle 48 heures après le vote.

A lire aussi : Elections en RDC: la Cenco répond à la Céni et la met face à ses « responsabilités »
Nous voici à plus d’une semaine après le vote plein d’émotions des congolais atteints d’un niveau de fatigue mentale très avancée liée au régime totalitaire de Joseph Kabila qui a succédé à son père en 2001, à la suite de l’assassinat de ce dernier. Pendant que la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) annonce connaître déjà le nom du vainqueur de cette présidentielle, sur la base de données collectées dans des bureaux de vote, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de son côté annonce le report sine die de l’annonce du résultat.

Alors que la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a annoncé, d’après nos informations, le nom du successeur de Joseph Kabila à certaines ambassades occidentales et africaines accréditées à Kinshasa, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) déplore les « menaces » de certains diplomates occidentaux.


Dans une conférence de presse, dimanche 6 janvier, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a indiqué qu’elle avait compilé 53 % des résultats. La Ceni refuse, d’indiquer les premières tendances, et demande « à l’opinion nationale de garder patience », « en attendant l’exhaustivité des résultats ». De plus, son président Corneille Nangaa a qualifié de « contre-productive » la démarche de certains diplomates occidentaux qui lui auraient proféré des « menaces », sans citer les pays concernés. « Ceux qui disent que la Ceni doit être indépendante sont les mêmes qui reviennent nous dire ce que la Ceni doit faire », s’est-il contenté de dénoncer.

A lire aussi : Présidentielle en RDC: report des résultats provisoires à la semaine prochaine
D’après le calendrier initial, le ramassage, la compilation et la centralisation des résultats du vote pour la présidentielle devraient se faire du 31 décembre au 5 janvier. La même opération devrait se dérouler du 31 décembre au 22 janvier pour les législatives et les provinciales. Les recours et le traitement des contentieux des résultats pour la présidentielle étaient prévus du 7 au 15 janvier. La publication des résultats définitifs était annoncée le 15 janvier et le nouveau président devrait prêter serment le 18 janvier.

Y a-t-il un risque d’assister à un putsch électoral ? Assurément oui ! Le peuple congolais court encore le risque de passer à côté d’une passation pacifique de pouvoir entre un président sortant et un autre démocratiquement élu. Pour la première fois depuis 1960, rien n’indique que le peuple congolais ne se verra pas encore confisquer ses élections.

Si l’église catholique a été très dynamique influençant le pouvoir en place, rien n’écarte la mise en oeuvre des manœuvres funestes de Joseph Kabila qui, à défaut se s’éterniser au pouvoir a déjà mis en place une stratégie « à la Poutine », pour ne pas quitter le palais présidentiel tout en n’étant plus président de la république.

De leur côté, l’Afrique, les Etats-Unis et l’Europe ont demandé vendredi à Kinshasa de respecter le choix des électeurs congolais pour la désignation du successeur du président Joseph Kabila. Une demande déjà formulée par la puissante Eglise catholique congolaise qui a même suscité la colère de la majorité pro-Kabila et de la commission électorale. Que nous réserve, dans les prochains jours cette confusion ?


beninwebtv.com
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top